Modifié le 23 avril 2018 à 12:46

La crise entre le Premier ministre arménien et ses opposants s'envenime

Des opposants au Premier ministre arménien arrêtés
Des opposants au Premier ministre arménien arrêtés L'actu en vidéo / 1 min. / le 22 avril 2018
La crise politique qui secoue l'Arménie depuis une dizaine de jours s'est aggravée dimanche avec l'interpellation par la police du meneur de l'opposition Nikol Pachinian et de deux députés de la coalition antigouvernementale.

Les trois hommes ont été arrêtés "au moment où ils commettaient des actes dangereux pour la société", a annoncé le parquet. D'autres contestataires ont par la suite été interpellés.

La police avait annoncé plus tôt dans la journée avoir "évacué de force" Nikol Pachinian d'une nouvelle manifestation de l'opposition, organisée dans la capitale Erevan après l'échec d'une rencontre avec le Premier ministre Serge Sarkissian, dont le départ est réclamé par les opposants.

La capitale Erevan paralysée

Des manifestations de protestation secouent l'Arménie depuis une dizaine de jours. Les manifestants accusent Serge Sarkissian de s'accrocher au pouvoir, par le biais de sa nomination à la tête du gouvernement après dix années à la présidence.

Des dizaines de milliers d'opposants ont déjà manifesté dans Erevan ces derniers jours, paralysant la circulation dans les rues du centre et organisant des sit-in.

agences/kg

Publié le 22 avril 2018 à 15:17 - Modifié le 23 avril 2018 à 12:46