Modifié le 04 avril 2018 à 10:26

Le sort de l'ex-président brésilien Lula entre les mains de la Cour suprême

Des manifestants anti-Lula dans les rues du Brésil
Des manifestants anti-Lula dans les rues du Brésil L'actu en vidéo / 1 min. / le 04 avril 2018
La Cour suprême du Brésil (STF) doit décider mercredi si l'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva ira en prison dans les prochains jours, à six mois de la présidentielle pour laquelle il est donné favori.

Condamné en appel à 12 ans et un mois de prison pour corruption, Luiz Inacio Lula da Silva, 72 ans, espère que la plus haute juridiction du pays lui concédera un "habeas corpus" pour qu'il reste en liberté jusqu'à l'épuisement de tous les recours.

La session doit débuter à 18h00 heure suisse et les onze juges du STF sont appelés à se prononcer l'un après l'autre, lors d'un vote qui s'annonce particulièrement serré.

Des risques de débordements

Un fort dispositif de sécurité a été mis en place pour éviter des débordements entre militants pro et anti-Lula ayant prévu de manifester devant le siège de la Cour suprême.

Mardi soir, plusieurs dizaines de milliers d'opposants de l'ex-président sont descendus dans les rues de la plupart des grandes villes brésiliennes, notamment à Sao Paulo et Rio de Janeiro.

afp/cf

Publié le 04 avril 2018 à 05:15 - Modifié le 04 avril 2018 à 10:26