Modifié le 04 avril 2018 à 17:12

Le président russe en Turquie pour renforcer la coopération avec Ankara

Vladimir Poutine (gauche) et RecepTayyip Erdogan, devant la presse à Ankara, ce 3 avril 2018.
Le président russe en Turquie pour renforcer la coopération avec Ankara La Matinale / 1 min. / le 04 avril 2018
Vladimir Poutine a lancé mardi avec Recep Tayyip Erdogan un méga projet nucléaire. Il a aussi annoncé une accélération de la livraison de missiles S-400 à la Turquie, à la veille de discussions cruciales sur la Syrie.

"Nous assistons à un moment vraiment historique", a déclaré le chef de l'Etat turc lors d'une cérémonie à Ankara avec Vladimir Poutine pour donner le coup d'envoi de la construction de la centrale nucléaire d'Akkuyu, dans la région de Mersin (sud), par le géant russe Rosatom.

Les deux dirigeants se sont ensuite isolés pour un entretien en tête à tête, à la veille d'un sommet trilatéral sur la Syrie à Ankara, où ils seront rejoints par le président iranien Hassan Rohani.

Critiques de l'Otan balayées

Après les discussions, Vladimir Poutine a affirmé que son pays allait "accélérer" la livraison des systèmes russes de défense anti aérienne S-400 commandés par la Turquie.

Recep Tayyip Erdogan a défendu l'acquisition de ces missiles annoncée en septembre, une décision qui a suscité réserves et critiques parmi les alliés de la Turquie au sein de l'Otan en raison de son incompatibilité avec les systèmes de défense de l'Alliance. "C'est une décision qui appartient à la Turquie", a-t-il martelé.

>> Voir les images de la rencontre:

Rencontre entre Vladimir Poutine et Recep Erdogan
L'actu en vidéo - Publié le 03 avril 2018

ats/pym

Publié le 03 avril 2018 à 21:54 - Modifié le 04 avril 2018 à 17:12