Modifié

De la télé-réalité à l'information, John de Mol change de casquette

John de Mol. [Remko De Waal - AFP]
On nous dit rien! - John de Mol, de la télé-poubelle à l'info de qualité / La Matinale / 3 min. / le 3 avril 2018
Le milliardaire néerlandais John de Mol, ancien patron de la société Endemol spécialisée dans la télé-réalité, a racheté à fin mars l'agence de presse ANP, l'équivalent néerlandais de l'ATS ou de l'AFP.

Pour John de Mol, 62 ans, c'est une première tentative de diversification dans le monde de la presse à proprement parler: via sa société Talpa, il vient d'acquérir l'agence néerlandaise ANP, qui emploie 250 salariés.

Considéré comme l'inventeur de la télé-réalité, il a dédié l'essentiel de sa carrière à l'industrie du divertissement.

Pour John de Mol, tout commence en 1994 quand il crée à Amsterdam une société de production baptisée Endemol. Cette année-là, il entend parler d'une expérience scientifique sans précédent, menée dans le désert d'Arizona: des chercheurs tentent de faire vivre une communauté humaine en parfaite autarcie pendant un an.

Big Brother, The Voice, puis une agence de presse

Le producteur imagine alors d'adapter le concept à la télévision, et trois ans plus tard, c'est la naissance de "Big Brother", d'abord aux Pays-Bas, puis dans toute l'Europe sous des noms variés - en France, ce sera Loft Story.

En 2002, John de Mol revend à prix d'or Endemol à une entreprise de téléphonie espagnole et crée dans la foulée une seconde société, Talpa. C'est avec cette société qu'il produit à partir de 2010 "The Voice", un concept qu'il parvient à vendre dans 65 pays différents.

Son choix de racheter l'agence néerlandaise ANP a provoqué quelques crispations. John de Mol a expliqué qu'il avait senti un besoin croissant de la part du public: accéder à des informations de qualité, en ces temps de "fake news".

Renaud Malik/ebz

Publié Modifié