Modifié

Les enquêteurs russes demandent l'aide de Londres dans l'affaire Skripal

Le Comité d'enquête russe a demandé de l'aide auprès des enquêteurs britanniques, ici à Salisbury. [Peter Nicholls - Reuters]
Le Comité d'enquête russe a demandé de l'aide auprès des enquêteurs britanniques, ici à Salisbury. [Peter Nicholls - Reuters]
Le Comité russe chargé d'enquêter sur l'empoisonnement de Ioulia Skripal, fille de l'ex-agent double Sergueï Skripal, demande à la Grande-Bretagne de lui fournir une assistance légale et des résultats médicaux.

Les enquêteurs russes demandent à leurs collègues britanniques "d'effectuer un certain nombre d'actes de procédure visant à établir les circonstances de ce crime, et de fournir des copies des éléments de l'enquête criminelle", ont-ils indiqué jeudi.

Le Comité d'enquête, placé sous l'autorité du pouvoir russe, demande aussi à Londres de lui fournir "les résultats de l'inspection du lieu où Ioulia Skripal a été découverte inconsciente ainsi que les résultats de son examen médical".

Enquête ouverte à Moscou

La Russie a ouvert une enquête le 16 mars, pour faire la lumière sur l'agression de Ioulia Skripal, le 4 mars, ainsi que sur la mort d'un homme d'affaires russe dont le corps sans vie a été retrouvé à Londres le 12 mars.

Ioulia Skripal a été empoisonnée avec son père à l'aide d'un agent neurotoxique. Son état "s'améliore rapidement" et sa condition est "désormais stable", indique l'hôpital de Salisbury. Son père se trouve toujours dans un état critique mais stable.

ats/ruff

Publié Modifié