Modifié

Une commission du Congrès américain veut auditionner Mark Zuckerberg

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg photographié à Barcelone en 2016. [Alberto Estevez - keystone]
Le patron de Facebook Mark Zuckerberg photographié à Barcelone en 2016. [Alberto Estevez - keystone]
Une commission du Congrès américain a officiellement demandé vendredi à auditionner Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook. Cette demande intervient dans le scandale des informations collectées par Cambridge Analytica.

Le fondateur devra notamment expliquer comment Cambridge Analytica, cabinet d'analyses londonien travaillant pour la campagne électorale de Donald Trump en 2016, a pu collecter des informations relatives à 50 millions d'utilisateurs du réseau social.

"Cette audition se penchera sur la collecte et la vente de données personnelles de plus de 50 millions d'utilisateurs, potentiellement à leur insu ou sans leur consentement", ont expliqué le républicain Greg Walden, qui préside la commission, et le démocrate Frank Pallone, dans le courrier adressé à Facebook.

>> Lire aussi: Défié sur Twitter, Elon Musk supprime Tesla et SpaceX de Facebook

Perquisition britannique

Par ailleurs, la justice britannique a donné vendredi au régulateur chargé de la protection des données privées l'autorisation de perquisitionner les bureaux londoniens de la société Cambridge Analytica.

L'Information Commissionner's Office (ICO) avait réclamé cette mesure pour pouvoir "fouiller les serveurs" de Cambridge Analytica. "Nous prévoyons exécuter le mandat sous peu", a réagi l'ICO.

ats/sey

Publié Modifié