Modifié le 16 mars 2018 à 11:23

Vladimir Poutine appelle les Russes aux urnes dans un message vidéo

Vladimir Poutine appelle à voter
Vladimir Poutine appelle à voter L'actu en vidéo / 1 min. / le 16 mars 2018
Le président Vladimir Poutine s'est adressé aux Russes, dans une vidéo diffusée dans la nuit de jeudi à vendredi, pour les appeler à aller voter dimanche à l'occasion de la présidentielle.

"Pour qui voter, comment appliquer son droit à un choix libre, relèvent de la décision personnelle de chacun. Mais si l'on se soustrait à ce choix, alors ce choix essentiel et déterminant sera fait sans que votre avis a été pris en compte", a déclaré Vladimir Poutine dans cette adresse diffusée par la chaîne russe RT.

"Je suis convaincu que chacun d'entre nous se soucie du destin de notre pays natal. C'est pourquoi je m'adresse à vous en vous demandant de vous rendre dans les bureaux de vote dimanche. Usez de votre droit à choisir l'avenir", a-t-il ajouté.

Crainte d'une haute abstention

Vladimir Poutine, aux commandes de la Russie depuis plus de 18 ans en tant que président ou Premier ministre, devrait sauf énorme surprise remporter un quatrième mandat dimanche, qui le placerait à la tête du pays jusqu'en 2024.

Face à ce scrutin qui semble joué d'avance, le Kremlin craint une abstention élevée qui affaiblirait la légitimité du résultat.

>> Ecouter le point de la situation en Russie, à J-2:

Vladimir Poutine craint une abstention élevée à la présidentielle, qui semble par ailleurs déjà jouée.
ALEXANDR ZEMLIANICHENKO / POOL - EPA
Tout un monde - Publié le 16 mars 2018

afp/pym

Publié le 16 mars 2018 à 07:32 - Modifié le 16 mars 2018 à 11:23

Faible opposition

Face à Vladimir Poutine, les sept autres candidats font pâle figure: le candidat du Parti communiste, Pavel Groudinine, affiche près de 7-8% d'intentions de vote, l'ultra-nationaliste Vladimir Jirinovski 5-6%, la journaliste libérale Ksenia Sobtchak 1-2%, tandis que les autres culminent à environ 1%.

Déclaré inéligible en raison d'une condamnation judiciaire qu'il dénonce comme orchestrée par les autorités, le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, a appelé les Russes à boycotter l'élection.