Publié le 06 mars 2018 à 12:12

Des prothèses sur la Vénus de Milo pour alerter sur "les corps brisés"

Une prothèse pour la Vénus de Milo pour sensibiliser sur les besoins dans le monde.
Une prothèse pour la Vénus de Milo pour sensibiliser sur les besoins dans le monde. [Christophe Archambault - afp]
Des statues de plusieurs parcs et musées parisiens, dont la Vénus de Milo au Louvres, sont équipées de prothèses 3D mardi. L'ONG Handicap International entend ainsi alerter sur les besoins en prothèses dans le monde.

Intitulée #bodycantwait, cette opération de sensibilisation "aux corps brisés" a été lancée en 2015.

"En dépit du nombre important de personnes qui ont besoin d'un appareillage orthopédique, cette problématique n'est pas connue du grand public", explique le directeur d'Handicap International France, Xavier de Crest.

Etendre la pratique à de nombreux pays

Durant la première phase de cette campagne, qui s'est étalée sur neuf mois, 19 personnes ont été appareillées de prothèses en 3D au Togo, en Syrie et à Madagascar. "Aujourd'hui, nous souhaitons passer à la vitesse supérieure et nous étendre à davantage de pays et appareiller plus de personnes", poursuit Xavier de Crest.

Pour cette seconde étape, l'ONG entend appareiller plus de 100 amputés en Inde.

afp/boi

Publié le 06 mars 2018 à 12:12