Modifié

Les victimes d'attaques acoustiques à Cuba souffrent de lésions cérébrales

L'ambassade américaine à Cuba, situé à la Havane. [Rolando Pujol - Keystone]
L'ambassade américaine à Cuba, situé à la Havane. [Rolando Pujol - Keystone]
Des scientifiques américains ont indiqué jeudi qu'une vingtaine de diplomates des Etats-Unis, victimes d'attaques acoustiques à Cuba, souffrent de lésions cérébrales.

Les diplomates ne présentaient pas de traumatisme crânien préalable. Ce sont des scientifiques de la Perelman School of Medicine de l'université de Pennsylvanie qui ont mené ces analyses qui ont été publiées dans le Journal of the American Medical Association.

"Ces personnes semblent avoir subi des lésions à travers les réseaux cérébraux dans leur ensemble sans avoir d'antécédents de traumatisme à la tête", déclarent les auteurs de l'étude.

Vertiges et maux de tête

Au total, 21 employés du gouvernement américain qui s'étaient plaints de symptômes similaires à ceux d'une commotion cérébrale, suite à leur mission à La Havane en 2016 et 2017, ont été examinés.

Ces derniers ont dit souffrir notamment de maux de tête et de problèmes auditifs.

Les Etats-Unis ont retiré fin septembre 2017 plus de la moitié de leur personnel diplomatique de Cuba et expulsé quinze diplomates cubains de Washington. Cuba dément les accusations.

ats/ruff

Publié Modifié