Publié

Il n'y a jamais eu autant d'enfants vivant dans des zones de guerre

Des enfants se tiennent près de décombres dans la ville syrienne d'Atma, dans la province d'Idleb (nord du pays), le 6 février 2018. [Aref Watad - EPA/Keystone]
Des enfants se tiennent près de décombres dans la ville syrienne d'Atma, dans la province d'Idleb (nord du pays), le 6 février 2018. [Aref Watad - EPA/Keystone]
Il n'y a jamais eu autant d'enfants dans le monde qui vivent dans des zones de conflit, exposés au risque d'être tués ou victimes d'autres formes de violences, estime l'ONG Save the Children dans un rapport rendu public jeudi.

Au moins 357 millions d'enfants, soit un sur six dans le monde, vivent dans des zones de conflit, soit une augmentation de 75% depuis le début des années 1990.

La Syrie, l'Afghanistan et la Somalie comptent parmi les pays les plus dangereux pour les mineurs, écrit Save the Children. "Nous assistons à une augmentation sidérante du nombre d'enfants exposés aux formes les plus graves de violences", conclut Helle Thorning-Schmidt, directrice de l'ONG.

Nombre sous-évalué

Selon les chiffres de l'ONU, plus de 73'000 enfants ont été tués ou mutilés dans le cadre de 25 conflits depuis 2005, quand les statistiques ont commencé d'être collectées, lit-on dans le rapport.

Depuis 2010, le nombre de cas vérifiés par l'ONU d'enfants tués ou mutilés a grimpé de 300%, ajoute Save the Children. Pour les organisations humanitaires, le nombre réel d'enfants tués ou mutilés est sans doute nettement plus élevé, vues les difficultés pour vérifier les comptes rendus dans les zones de conflit.

reuters/kkub

Publié