Modifié le 15 février 2018

Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé sa démission "immédiate"

Jacob Zuma, face aux journalistes, lors de son discours à la nation.
Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé sa démission "immédiate" La Matinale / 1 min. / le 15 février 2018
Le très controversé président sud-africain Jacob Zuma a annoncé mercredi soir sa démission "avec effet immédiat", se pliant aux ordres de son parti, le Congrès national africain (ANC).

"J'ai décidé de démissionner du poste de président de la République avec effet immédiat, même si je suis en désaccord avec la direction de mon organisation", a déclaré Jacob Zuma lors d'une allocution retransmise en direct à la télévision.

Après des semaines de tractations, le parti au pouvoir avait exigé mardi la démission du président Zuma, empêtré dans des scandales de corruption.

Faute d'une réponse de sa part, le parti avait décidé mercredi de le forcer à quitter le pouvoir, en annonçant le vote dès jeudi d'une motion défiance dont l'issue ne faisait aucun doute.

Un président "trop encombrant"

Le pouvoir de Jacob Zuma a commencé à vaciller depuis l'élection en décembre à la tête de l'ANC du vice-président Cyril Ramaphosa, qui avait axé sa campagne sur la lutte contre la corruption.

>> Le point dans Le 12h30:

Cyril Ramaphosa, président de l'ANC, reprend la présidence de l'Afrique du Sud.
AP/Keystone
Le 12h30 - Publié le 15 février 2018

Ce dernier était déterminé à pousser au plus vite vers la sortie le président Zuma, devenu trop encombrant en vue des élections générales de 2019.

agences/kg

Publié le 14 février 2018 - Modifié le 15 février 2018