Modifié mercredi à 17:35

Vingt-quatre cas de harcèlement ou d'abus sexuels chez MSF en 2017

Le logo de l'organisation non-gouvernementale internationale Médecins sans frontières.
Le logo de l'organisation non-gouvernementale internationale Médecins sans frontières. [Martial Trezzini - Keystone]
L'organisation non-gouvernementale internationale Médecins sans frontières (MSF) a annoncé mercredi avoir été confrontée à 24 cas de harcèlement ou d'abus sexuels en 2017 au sein de son organisation.

Sur 146 plaintes ou alertes reçues par la direction de l'organisation internationale créée en France, "quarante cas ont été identifiés comme des cas d'abus ou de harcèlement au terme d'une investigation interne", a indiqué Médecins sans frontières. 

"Sur ces 40 cas, 24 étaient des cas de harcèlement ou d'abus sexuel", selon l'ONG, qui compte 40'000 employés permanents dans le monde.

Accusations visant Oxfam

La ministre britannique au Développement international Penny Mordaunt a réclamé mercredi un changement radical dans la façon de travailler des ONG afin d'éviter un scandale sexuel comme celui entourant des employés d'Oxfam, accusés de viol.

Elle a appelé les organisations d'aide à garantir la protection de toutes les personnes impliquées dans leurs activités, demandé une culture de la transparence et le traitement de tous les incidents rapportés, faute de quoi son gouvernement cesserait de financer ces organisations.

>> Lire: Déjà discréditée, Oxfam est visée par des accusations de viols au Sud-Soudan

ats/jvia

Publié mercredi à 16:21 - Modifié mercredi à 17:35