Modifié mercredi à 16:34

La communauté internationale promet 30 milliards pour reconstruire l'Irak

Les représentants des différents Etats étaient réunis à Koweit.
Les représentants des différents Etats étaient réunis à Koweit. [Noufal Ibrahim - Keystone]
Les alliés de l'Irak se sont engagés mercredi à débloquer 30 milliards de dollars en prêts et investissements pour aider à reconstruire le pays, après trois ans d'une guerre dévastatrice contre le groupe Etat islamique (EI).

Alors que les coûts du chantier que constitue la reconstruction de l'Irak sont titanesques, évalués à 88 milliards de dollars par les autorités du pays, les promesses d'aide ont atteint 30 milliards, au troisième et dernier jour de la conférence internationale au Koweït.

"On espérait un montant plus important", a commenté le ministre irakien des Affaires étrangères Ibrahim al-Jaafari, dans une première réaction.

5 milliards depuis la Turquie

La plupart de l'aide promise provient de la Turquie (5 milliards de dollars), des Etats-Unis (1 milliard), de la Grande-Bretagne (1 milliard), du Koweït (1 milliard) et de l'Arabie saoudite (1 milliard).

Meurtri depuis des décennies par les guerres à répétition et un long embargo, l'Irak a proclamé en décembre la "victoire" sur l'EI, qui s'était emparé d'un tiers du pays à partir de 2014. Un conflit qui a fait 18'000 morts et 36'000 blessés.

afp/kg

Publié mercredi à 16:08 - Modifié mercredi à 16:34