Publié le 08 février 2018

Pour George W. Bush, Moscou s'est mêlé de la présidentielle américaine

George W. Bush, en octobre 2017.
George W. Bush, en octobre 2017. [Seth Wenig - AP Photo]
L'ancien président américain George W. Bush a accusé jeudi la Russie d'ingérence dans l'élection présidentielle de 2016, qualifiant Vladimir Poutine de "brillant stratège".

Interrogé en marge d'une conférence économique à Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes unis, George W. Bush a estimé qu'il existait des preuves évidentes que les Russes s'étaient immiscés dans le processus électoral américain, ajoutant ne pas pouvoir dire si cela avait influé sur l'issue du scrutin.

Vieille habitude soviétique

"Mais ils s'en sont mêlés, et c'est dangereux pour la démocratie", a-t-il dit, ajoutant que la Russie soviétique faisait déjà la même chose durant la guerre froide et avait pour habitude de chercher à manipuler l'opinion.

Donald Trump se débat depuis son investiture dans les méandres de "l'affaire russe". Les autorités russes ont démenti à maintes reprises être intervenues dans la campagne présidentielle. L'actuel président nie pour sa part toute collusion entre son équipe de campagne et Moscou.

agences/pym

Publié le 08 février 2018