Modifié

Le président des Maldives décrète l'état d'urgence pour 15 jours

Grave crise politique aux Maldives [RTS]
Grave crise politique aux Maldives / 12h45 / 1 min. / le 6 février 2018
Le président des Maldives Abdulla Yameen a décrété l'état d'urgence pour une durée de 15 jours, avant que des forces armées n'encerclent la Cour suprême et qu'un ancien président soit arrêté.

Les Maldives plongent dans le chaos politique. La répression menée contre l'opposition par le président Yameen ces dernières années a terni l'image paradisiaque de ce petit archipel de l'océan indien.

L'instauration de l'état d'urgence vient renforcer les pouvoirs déjà très vastes des forces de sécurité et intervient alors que la Cour suprême et le gouvernement sont engagés dans un rapport de force tendu.

Ex-président arrêté

L'ex-président des Maldives et demi-frère d'Abdulla Yameen, Maumoon Abdul Gayoom, a été arrêté lundi par la police selon sa fille. L'opposition a ensuite appelé plusieurs gouvernements étrangers à l'aide, en particulier l'Inde et les Etats-Unis.

Un peu plus tôt, des forces lourdement armées et des unités spéciales de la police ont investi le bâtiment de la Cour suprême où son président et d'autres personnes s'étaient réfugiées.

Le président des Maldives a refusé la semaine dernière de libérer des prisonniers politiques comme le lui ordonnait la Cour suprême.

ats/vs

Publié Modifié