Modifié

Moscou tentera d'influencer les législatives américaines, pense la CIA

Le directeur de la CIA, Mike Pompeo, le 23 janvier 2018 à Washington. [SUSAN WALSH - AP]
Le directeur de la CIA, Mike Pompeo, le 23 janvier 2018 à Washington. [SUSAN WALSH - AP]
Les interférences russes n'ont pas cessé et Moscou tentera vraisemblablement d'influencer les législatives de novembre 2018 aux Etats-Unis, selon la CIA, l'agence du renseignement américain.

« Je m'attends à ce qu'elle continue à essayer de faire cela, mais j'ai la conviction que l'Amérique sera capable d'avoir des élections libres et équitables (et) que nous repousserons (les ingérences) suffisamment efficacement pour que leur impact sur nos élections ne soit pas important", a expliqué lundi le directeur de la CIA, Mike Pompeo, dans une interview à la BBC.

"Fake news"

La CIA pense que la Russie avait interféré dans la campagne présidentielle de 2016 via les réseaux sociaux et la fuite d'informations provenant du camp démocrate dans le but de favoriser la candidature de Donald Trump face à celle d'Hillary Clinton. Le président américain a qualifié ces conclusions de "fake news".

Plusieurs enquêtes parlementaires tentent de faire la lumière sur le rôle exact de la Russie dans l'élection, tandis qu'un procureur spécial, Robert Mueller, enquête sur des soupçons de collusion de la campagne du républicain avec la Russie. Là encore, Donald Trump a toujours nié avec véhémence.

afp/pym

Publié Modifié