Modifié le 19 janvier 2018 à 12:29

Les Suédois vont recevoir un livret pour être prêts en cas de guerre

La Suède remet en place le service militaire sept ans aprés y avoir renoncé.
Les Suédois recevront dans quelques mois un livret pour se préparer en cas de guerre Tout un monde / 3 min. / le 19 janvier 2018
Chaque foyer suédois va recevoir un petit livret avec des conseils sur la conduite à tenir en cas de guerre ou d'attaque. Il s'agit de la réédition d'un guide publié et distribué pendant la Seconde Guerre mondiale.

Dans la version originale du livret, datant de la guerre de 1939-1945, les informations portaient sur la façon de se rendre dans un abri, sur ce qu'il fallait emporter lorsque l'on quitte sa maison, comment créer un mouvement de résistance... D'ailleurs, le titre de l'ouvrage était "Om kriget kommer" ("Si la guerre vient"), explique l'émission Tout un monde de la RTS vendredi.

Il y a eu plusieurs rééditions depuis. La dernière remonte aux années 1980, et cette brochure était tombée dans l'oubli après la Guerre froide.

Mais maintenant que les autorités ont décidé de la redistribuer, elle va devoir être réactualisée. Les Suédois seront sensibilisés à d’autres menaces, plus actuelles, comme le terrorisme, la manipulation de l'information, les épidémies, ou même le changement climatique.

Les experts suédois sont en ce moment au travail et la publication du livret devrait intervenir fin mai, début juin.

Manoeuvres militaires sans précédent

La Suède est un pays prospère, qui n’a pas connu la guerre sur son territoire depuis 200 ans. Mais l'année dernière, des manoeuvres militaires sans précédent ont été menées par le gouvernement suédois, qui a décidé de renforcer son armée. Du matériel, notamment pour la défense anti-aérienne, a été acheté aux Etats-Unis et des soldats sont recrutés. Le service militaire a aussi été rétabli. Il n'est donc pas illogique que les autorités pensent à sensibiliser la population.

>> Lire aussi: La Suède va rétablir le service militaire dès l'été 2017

Menace nucléaire et méfiance envers la Russie

Cela signifie-t-il que les Suédois se sentent menacés? Une enquête menée par l’Agence nationale de sécurité civile a notamment montré que 60% des Suédois sont préoccupés par la prolifération des armes nucléaires. Mais ils craignent aussi la criminalité informatique, ou les armes chimiques.

Stockholm a aussi été frappée par un attentat islamiste qui a fait cinq morts en avril dernier, causant un véritable traumatisme dans tout le pays.

La Suède se méfie aussi énormément de la Russie, surtout depuis que celle-ci a annexé la Crimée. Des sous-marins russes s’aventurent dans les eaux suédoises et des avions de chasse russes sont surpris dans l’espace aérien. Le président russe Vladimir Poutine fait régulièrement pression pour que la Suède ne se rapproche pas trop de l’OTAN.

Frédéric Faux/jvia

Publié le 19 janvier 2018 à 11:38 - Modifié le 19 janvier 2018 à 12:29