Modifié le 14 janvier 2018

Manifestation contre l'extrême droite au pouvoir en Autriche

Autriche: manifestation contre l'extrême droite
Autriche: manifestation contre l'extrême droite 12h45 / 1 min. / le 14 janvier 2018
Plus de 20'000 manifestants, selon la police, ont défilé samedi à Vienne contre la coalition entre la droite et l'extrême droite au pouvoir depuis près d'un mois en Autriche.

Les manifestants lui reprochent ses positions sur l'immigration et son programme social. Sur les pancartes, on pouvait notamment lire "Résistance", "Ne laissons pas les nazis gouverner".

Organisée à l'appel d'organisations de gauche et de la mouvance antiraciste, la mobilisation, première de cette ampleur depuis l'installation du gouvernement, a rassemblé un public de tous âges, dont beaucoup de familles.

Les organisateurs, qui espéraient 10'000 participants, ont salué la présence de quelque 60'000 personnes rassemblées sous le mot d'ordre "Réception de nouvelle année".

Six ministres d'extrême droite

Dirigé par le jeune conservateur Sebastian Kurz, vainqueur à 31 ans des élections du 15 octobre, le nouveau gouvernement autrichien formé mi-décembre a intégré six ministres d'extrême droite à des postes clés, dont Heinz-Christian Strache, chef du Parti de la liberté d'Autriche (FPÖ) et vice-chancelier.

>> Lire aussi:  Trois ministères régaliens attribués à l'extrême droite autrichienne

ats/afp/lan

Publié le 13 janvier 2018 - Modifié le 14 janvier 2018

Deuxième coalition avec l'extrême droite

C'est la deuxième coalition formée entre conservateurs (ÖVP) et FPÖ en Autriche après une première expérience de gouvernement au début des années 2000.

L'alliance des deux partis avaient à l'époque suscité la réprobation internationale et entraîné des sanctions européennes.

De nombreuses manifestations avaient eu lieu en Autriche dont les plus massives avaient rassemblé jusqu'à 250'000 personnes.