Modifié le 28 décembre 2017 à 12:21

Près de 70 civils tués dans des raids aériens de la coalition arabe au Yémen

Les décombres d'une maison dans la ville de Taiz au Yémen
Les décombres d'une maison dans la ville de Taiz au Yémen [Anees Mahyoub - reuters]
Soixante-huit civils ont été tués mardi au Yémen dans deux raids aériens de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite qui lutte contre les rebelles Houthis à l'ouest du pays, a indiqué jeudi l'ONU.

La première frappe a touché "un marché populaire très fréquenté" dans la province de Taëz, au sud-ouest du Yémen, tuant 54 civils dont huit enfants, a indiqué le coordinateur humanitaire de l'ONU au Yémen Jamie McGoldrick.

Le deuxième bombardement a tué 14 personnes de la même famille dans la province de Hodeida au bord de la mer Rouge, a-t-il précisé.

Une guerre "absurde" et meurtrière

Jamie McGoldrick a qualifié ce conflit de "guerre absurde" dans laquelle tous les partis, y compris la coalition dirigée par Ryad, font preuve d'un "mépris total de la vie humaine" dans des attaques "menées sans distinction".

Outre les 68 civils tués mardi, 41 autres ont été tués et 43 blessés au cours des dix derniers jours, selon le responsable de l'ONU.

La coalition, soutenue notamment par la France et les Etats-Unis, a intensifié ses bombardements aériens contre les rebelles Houthis depuis l'interception, le 19 décembre, d'un missile tiré en direction de la capitale saoudienne Ryad.

jop avec agences

Publié le 28 décembre 2017 à 12:06 - Modifié le 28 décembre 2017 à 12:21

Un conflit plus large

La guerre a fait plus de 8750 morts et 50'600 blessés depuis l'intervention en mars 2015 de la coalition arabe. Lancée en 2014, la rébellion houthiste a pris le pouvoir dans l'ouest du Yémen en janvier 2015, poussant le président yéménite à fuir vers Ryad.

De confession zaïdite, branche minoritaire de l'islam chiite, les Houthis sont soutenus par l'Iran, inscrivant cette guerre civile dans un conflit religieux plus large opposant principalement l'Arabie Saoudite, sunnite, à l'Iran, chiite.