Modifié le 20 décembre 2017 à 09:11

Emmanuel Macron promet la victoire contre l'EI en Syrie d'ici deux mois

Le président français Emmanuel Macron, photographié le 10 décembre 2017.
Le président français Emmanuel Macron, photographié le 10 décembre 2017. [PHILIPPE WOJAZER - AFP]
Le président français Emmanuel Macron a estimé dimanche que la guerre en Syrie contre le groupe Etat islamique (EI) sera "gagnée d'ici mi, fin février". Et ensuite "il faudra parler" avec le président syrien Bachar al-Assad.

"Le 9 décembre, le Premier ministre irakien a annoncé la victoire face à Daech (acronyme arabe de l'EI, ndlr) et je pense que, d'ici mi, fin février, nous aurons gagné la guerre en Syrie", a déclaré Emmanuel Macron lors de l'émission "Entretien spécial" sur France 2.

Le président français avait déjà indiqué il y a quelques jours que les opérations militaires contre l'EI allaient se poursuivre, contredisant la Russie qui a revendiqué ce pays "totalement libéré" du groupe djihadiste.

>> Lire aussi: La Russie déclare la Syrie "totalement libérée" du groupe Etat islamique

"Mon ennemi, c'est Daech"

Emmanuel Macron a estimé qu'il "faudra parler" avec le président syrien Bachar al-Assad, dont le départ immédiat est réclamé par de nombreux opposants.

"Bachar est l'ennemi du peuple syrien. Mon ennemi, c'est Daech", a souligné le président français. "Bachar al-Assad sera là. Il sera là aussi car il est protégé par ceux qui, sur le terrain, ont gagné la guerre aussi, que ce soit l'Iran, la Russie, donc on ne peut pas dire qu'on ne veut pas parler avec lui ou ses représentants."

afp/ta

Publié le 17 décembre 2017 à 22:10 - Modifié le 20 décembre 2017 à 09:11