Publié

Le Pentagone reconnaît l'existence d'un coûteux programme sur les ovnis

Les images fournies au New York Times par le Département américain de la défense. [New York Times]
Les images fournies au New York Times par le Département américain de la défense. [New York Times]
Le Pentagone a reconnu l'existence d'un programme d'identification des menaces aéropatiales et des objets volants non identifiés entre 2007 et 2012, révèle le New York Times. Son coût a atteint 22 millions de dollars par an.

Durant 5 ans, ce programme secret a enquêté sur des rapports d'ovnis, indiquent des responsables du Département de la défense dans des documents que le New York Times a consultés. Il était dirigé par un officier du renseignement militaire au 5e étage d'une aile du Pentagone.

Le Pentagone n'avait jamais reconnu jusqu'ici l'existence d'un tel département et s'il assure l'avoir fermé pour consacrer l'argent à autre chose, certains affirment que ce n'est pas le cas.

Objet ovale blanchâtre

Concrètement, le programme a enquêté sur des ovnis aperçus par des militaires ou de simples citoyens, mais il a aussi interrogé des personnes affirmant avoir ressenti des modifications psychologiques après des rencontres avec des ovnis.

Selon l'officier qui menait le programme, certains phénomènes étudiés "ne semblaient pas provenir d'un quelconque pays". Est notamment citée la rencontre effectuée par deux avions militaires avec un objet ovale blanchâtre près de San Diego en 2004.

>> Les images fournies au New York Times par le Pentagone:

boi

Publié

Un haut responsable démocrate à la manoeuvre

Toujours selon le New York Times, c'est l'influent sénateur démocrate Harry Reid qui est à l'origine de ce programme secret, lancé sous la présidence de George W.Bush et poursuivi sous celle de Barack Obama. Harry Reid, ex-chef de la majorité démocrate à la Chambre haute, s'est toujours dit intéressé par les phénomènes spatiaux et il s'est dit fier de ce programme dans le journal américain.

La plus grande partie de l'argent alloué à ce programme est allée à une société de recherche aérospatiale dirigée par le milliardaire Robert Bigelow, un ami d'Harry Reid, qui a été chargée d'évaluer la menace posée par les ovnis.

Robert Bigelow a d'ailleurs déclaré en mai dernier dans un programme de CBS qu'il était "absolument convaincu" que les ovnis existent et qu'ils sont déjà venus sur Terre.