Modifié

Dix arrestations à Malte dans l'enquête sur l'assassinat d'une journaliste

La police de Malte a procédé à l'arrestation de 8 ressortissants maltais dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia. [Darrin Zammit Lupi - REUTERS]
La police de Malte a procédé à l'arrestation de 8 ressortissants maltais dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia. [Darrin Zammit Lupi - REUTERS]
Dix personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de la journaliste et blogueuse anticorruption maltaise Daphne Caruana Galizia, a annoncé lundi le Premier ministre Joseph Muscat.

"Au cours de cette opération, huit personnes ont été arrêtées, soupçonnées d'être impliquées dans le meurtre", a déclaré le Premier ministre Joseph Muscat dans un communiqué. "Les huit personnes arrêtées sont toutes maltaises, parmi elles se trouvent des individus connus de la police".

Un peu plus tard dans la matinée, Joseph Muscat a ajouté sur Twitter que deux autres personnes avaient été arrêtées et que des perquisitions étaient en cours.

Le Premier ministre a aussi rappelé que les enquêteurs maltais avaient bénéficié de l'aide du FBI américain, d'Europol et de la police finlandaise.

"Wikileaks" maltaise

Les suspects ont été placés en garde à vue. La police a 48 heures pour décider de les déférer ou non en justice.

Souvent qualifiée de "Wikileaks à elle toute seule", Caruana Galizia, 53 ans, avait révélé certains des pans les plus sombres de la politique maltaise. Elle a été tuée le 17 octobre par l'explosion d'une bombe placée sous sa voiture.

ats/rens

Publié Modifié