Modifié

Un maintien du blocus au Yémen tuerait "des milliers d'innocents", selon l'ONU

Des enfants yéménites attendent de recevoir de l'aide alimentaire à Sanaa [Hani Mohammed - Keystone]
Des enfants yéménites attendent de recevoir de l'aide alimentaire à Sanaa [Hani Mohammed - Keystone]
Trois agences de l'ONU ont alerté jeudi sur la situation humanitaire désastreuse au Yémen, demandant à l'Arabie saoudite de lever son blocus, au risque de voir "un nombre incalculable" de personnes mourir.

"Des milliers de victimes innocentes, et parmi elles de nombreux enfants, vont mourir" si elles ne peuvent avoir accès à une aide humanitaire, écrivent l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), de l'Unicef et du Programme alimentaire mondial (PAM) dans un communiqué commun.

"Plus de 20 millions de personnes, dont plus de 11 millions d'enfants, ont un besoin urgent d'assistance humanitaire", poursuivent les agences qui soulignent qu'un danger "de malnutrition sévère aigüe" menace de mort "près de 400'000 enfants".

La famine menace

L'ONU redoute que cette décision n'aggrave la crise humanitaire qui place déjà sept millions de Yéménites sous la menace de la famine et a favorisé une épidémie de choléra qui a touché plus de 900'000 personnes en six mois.

Si les ports ne sont pas rouverts prochainement, la famine pourrait toucher plus de trois millions de personnes supplémentaires, selon le communiqué.

>> Lire aussi Le Yémen face à la plus grande famine des dernières décennies

agences/ruff

Publié Modifié