Modifié

Un missile dirigé sur l'aéroport de Riyad a été intercepté et détruit

Un militant houthis brandissant un faux missile lors d'une manifestation à Sanaa en 2015. [Mohamed al-Sayaghi - Reuters]
Un militant houthis brandissant un faux missile lors d'une manifestation à Sanaa en 2015. [Mohamed al-Sayaghi - Reuters]
L'Arabie saoudite a intercepté et détruit samedi au nord-est de sa capitale Riyad un "missile balistique" provenant du Yémen en guerre, a annoncé un média d'Etat. Les rebelles houthis ont revendiqué le tir.

"Le missile (...) n'a pas fait de blessés ni occasionné de dégâts", a indiqué la chaîne de télévision El-Akhbariya. Il a été détruit près de l'aéroport international King Khaled de Riyad, qui a continué à fonctionner normalement, a-t-elle ajouté.

Les rebelles houthis au Yémen, soutenus par l'Iran, ont revendiqué avoir lancé le missile pour viser l'aéroport, selon leur chaîne de télévision al-Masirah.

L'an dernier, un missile avait été envoyé en direction de La Mecque avant d'être intercepté.

>> Lire aussi: Les rebelles yéménites tentent d'envoyer un missile sur La Mecque

Conflit meurtrier au Yemen

Le Yémen est déchiré par une guerre qui oppose les forces gouvernementales aux rebelles houthis qui se sont emparés en septembre 2014 de la capitale Sanaa et de larges zones dans le nord du pays.

En mars 2015, le gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi a reçu le soutien d'une coalition arabe emmenée par Riyad qui mène une campagne de frappes aériennes.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le conflit a fait plus de 8650 morts et quelque 58'600 blessés.

afp/mre

Publié Modifié