Modifié le 25 octobre 2017 à 12:54

De la viande de vache malade de la tuberculose serait vendue en France

Dix-huit tonnes de viande de boeuf figurent parmi les 68 tonnes importées illégalement en quinze ans.
Les vendeurs ne sont pas obligés de mentionner que la viande est issue de vaches tuberculeuses. [(AP Photo/J. Scott Applewhite, File - Keystone]
Des milliers de tonnes de viande de boeuf issue d'animaux malades de la tuberculose seraient mises en vente dans les rayons des supermarchés en France, affirme Le Canard enchaîné mercredi.

Chaque année, quelque 8000 vaches sont diagnostiquées positives à la tuberculose en France. Or, leur viande serait tout de même mise en vente sous conditions, révèle Le Canard enchaîné. Cela représenterait plus de 3000 tonnes de viande.

Si les lésions tuberculeuses sont peu répandues, la viande ne présente en effet aucun danger pour la consommation humaine, dans la mesure où les organes infectés par la maladie sont retirés, selon les autorités sanitaires.

Du boeuf "premier choix"

"Lorsqu'une lésion a été découverte dans les ganglions lymphatiques d’un seul organe ou d’une seule partie de la carcasse, seul cet organe ou cette partie de la carcasse (...) doit être déclaré impropre à la consommation humaine", note la directive européenne y relative.

Reste que, selon le journal satirique, rien n'oblige de préciser que cette viande est issue d'une bête malade. Pire, celle-ci serait souvent vendue sous l'appellation "premier choix", la "quasi-totalité" des vaches tuberculeuses étant des races à viande.

dk

Publié le 25 octobre 2017 à 11:10 - Modifié le 25 octobre 2017 à 12:54