Modifié

Quinze mille enfants en bas âge meurent chaque jour dans le monde

Une enfant éthiopienne traitée pour malnutrition à l'hôpital de Kabridahar (illustration). [Joel Robine - AFP]
Une enfant éthiopienne traitée pour malnutrition à l'hôpital de Kabridahar (illustration). [Joel Robine - AFP]
En dépit d'une chute remarquable de la mortalité infantile dans le monde ces dernières décennies, 15'000 enfants de moins de cinq ans meurent encore chaque jour sur la planète, avertit jeudi l'ONU.

Dans un rapport paru jeudi, l'organisation relève qu'en raison d'efforts insuffisants de certains pays, plus de 60 millions d'enfants de moins de cinq ans - dont la moitié de bébés de moins d'un mois - risquent de mourir d'ici 2030 de maladies qu'on sait traiter.

La mortalité infanto-juvénile est passée de 12,6 millions de décès dans le monde en 1990 à 5,6 millions en 2016, selon le rapport. En 1990, environ 35'000 enfants de moins de cinq ans mouraient chaque jour dans le monde, mais l'ONU estime que le niveau actuel reste "intolérable".

Maladies traitables

La plupart de ces décès sont dus à la pneumonie, la diarrhée, le paludisme et d'autres maladies qu'on sait traiter. La malnutrition est aussi en cause, de même que l'eau impropre et la mauvaise hygiène.

Huit de ces décès sur dix se concentrent en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud. L'Inde et le Nigeria concentrent près d'un tiers des décès.

ats/ptur

Publié Modifié