Publié le 17 octobre 2017 à 11:35

Accord Silvio Berlusconi-Ligue du Nord en vue des législatives en Italie

L'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi lors d'un meeting de campagne sur l'île d'Ischia, mi-octobre.
L'ancien président du Conseil italien Silvio Berlusconi lors d'un meeting de campagne sur l'île d'Ischia, mi-octobre. [Ciro Fusco - EPA/Keystone]
Silvio Berlusconi et la Ligue du Nord ont conclu un accord pour désigner le candidat qui dirigera une éventuelle coalition de droite à l'issue des élections législatives qui devraient se tenir entre mars et mai en Italie.

L'ancien président du Conseil et le chef de la "Lega" Matteo Salvini ont convenu que ce sera au "parti qui obtiendra le plus de voix, quel qu'il soit", de proposer un candidat au poste de président du Conseil, rapporte mardi le quotidien Corriere della Sera.

L'ex-"Cavaliere" a été frappé d'inéligibilité en 2013 en raison d'une condamnation pour fraude fiscale. Il espère toutefois faire annuler ce jugement par la Cour européenne des droits de l'homme, qui se penchera sur le dossier le mois prochain.

Sondages favorables à la droite

Les sondages prédisent pour l'heure une victoire de la droite, qui n'aurait cependant pas totalement les mains libres en l'absence de majorité absolue des sièges au Parlement, puisque la coalition des trois partis de droite obtiendrait 32% des suffrages (voir le détail en encadré).

Le Parti démocrate (centre gauche), actuellement au pouvoir, recueillerait environ 27% des voix et le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, anti-système) de Beppe Grillo environ 28%.

agences/gax

Publié le 17 octobre 2017 à 11:35

Coalition de droite entête des sondages

Selon une enquête publiée lundi par l'institut EMG Aqua, la Ligue du Nord recueillerait 14,8% des suffrages, Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi, obtiendrait 12,2% et un troisième parti de droite, Frères d'Italie (ex-MSI, extrême droite), réunirait 5% des voix.