Modifié le 16 octobre 2017 à 20:51

"Le retour de l'extrême droite n'a rien d'extraordinaire en Autriche"

Jean-Yves Camus, journaliste et politologue spécialiste des extrêmes droites.
L'interview de Jean-Yves Camus, journaliste et politologue spécialiste des extrêmes droites. La Matinale / 5 min. / le 16 octobre 2017
Après les élections législatives autrichiennes de dimanche, le retour de l'extrême droite n'a rien d'extraordinaire, selon Jean-Yves Camus, journaliste et politologue spécialiste des extrêmes droites.

Alors que le jeune leader conservateur Sebastian Kurz, 31 ans, a remporté les élections législatives autrichiennes dimanche avec 31,7% des suffrages, la droite nationaliste réalise l'un de ses meilleurs scores. La formation FPÖ de Heinz-Christian Strache se classerait en effet troisième avec 26% des suffrages.

>> Lire: Les conservateurs de l'ÖVP remportent les législatives en Autriche

Ce résultat n'a rien d'extraordinaire en Autriche, a affirmé Jean-Yves Camus, journaliste et politologue spécialiste des extrêmes droites dans La Matinale de la RTS lundi. "Au contraire de certains pays comme la France où l'extrême droite reste en lisière du jeu politique et ne parvient pas à s'imposer comme un partenaire de gouvernement, le parti d'extrême droite FPÖ est une composante structurelle du jeu politique autrichien".

Le FPÖ, un partenaire

"Le FPÖ n'est en aucun cas une formation naissante qui serait considérée par ses adversaires comme incapable d'administrer. Elle le fait déjà au plan national, régional et local", a encore expliqué le politologue.

Concernant les sociaux-démocrates du SPÖ, en seconde position et crédités de 26,9% des voix, "ils ont sauvé leur peau mais ils devront se repenser en profondeur", a ajouté Jean-Yves Camus.

>> Ecouter aussi: L'Allemagne observe avec inquiétude la victoire de Sebastian Kurz

Le conservateur Sebastian Kurz, 31 ans, a remporté les élections législatives autrichiennes.
Christian Bruna - Keystone
Le 12h30 - Publié le 16 octobre 2017

lan

Publié le 16 octobre 2017 à 11:04 - Modifié le 16 octobre 2017 à 20:51