Modifié le 07 octobre 2017

Les Espagnols devant les mairies pour inciter au dialogue avec la Catalogne

Manifestations pour l'unité de l'Espagne
Manifestations pour l'unité de l'Espagne L'actu en vidéo / 1 min. / le 07 octobre 2017
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi devant les mairies en Espagne pour l'"unité" et le "dialogue" dans la crise ouverte depuis le controversé "référendum" catalan d'autodétermination.

A l'appel de l'initiative citoyenne "Parlem? Hablemos?" (On se parle?, en catalan et en espagnol), les Espagnols se sont rassemblés devant toutes les mairies pour inciter les Catalans et le reste de l'Espagne au dialogue. Ils étaient plusieurs milliers, vêtus de blanc, dans la capitale Madrid.

A Barcelone, ils étaient environ 2000 à s'être rassemblés sur la Plaza de Sant Jaume, certains portant des tee-shirts demandant en catalan: "Si us plau, dialoguer" (s'il vous plaît, parlez-vous).

Tension sans précédent

Les tensions entre le gouvernement et les séparatistes au pouvoir en Catalogne depuis début 2016 ont plongé le pays dans sa plus grave crise politique depuis son retour à la démocratie en 1977.

"L'Espagne est bien meilleure que ses dirigeants", lisait-on dans le manifeste des indépendantistes, diffusé par le site change.org, et qui avait recueilli quelque 9000 signatures samedi matin. "C'est le moment d'être ensemble pour leur montrer (aux dirigeants, ndlr) qu'ils ont été incapables et irresponsables", plaide la déclaration.

Une marche "patriotique" a également rassemblé dans le centre de Madrid les partisans de l'unité espagnole. Portant de nombreux drapeaux, ils ont scandé des slogans hostiles aux dirigeants catalans séparatistes, qui envisagent de déclarer l'indépendance unilatérale de leur région dans les prochains jours.

Une nouvelle manifestation dimanche

Une grande manifestation est également prévue dimanche à Barcelone. L'écrivain Mario Vargas Llosa, prix Nobel de littérature de nationalités péruvienne et espagnole, qui a qualifié l'indépendantisme catalan de "maladie", y participera.

>> Voir aussi le reportage de Quinze Minutes: Catalogne: la crise, jusqu'en Suisse

agences/jgal/kg

Publié le 07 octobre 2017 - Modifié le 07 octobre 2017

Merkel et Juncker ont discuté de la crise en Catalogne

La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ont discuté de la crise en Catalogne au cours d'un entretien téléphonique, a-t-on appris samedi auprès d'un responsable européen. Cette conversation téléphonique illustre l'inquiétude croissante des Européens.

D'après un haut fonctionnaire européen, les deux dirigeants se sont entretenus vendredi. Juncker se trouvait en Inde pour un sommet bilatéral. "Ils ont discuté de la situation en Espagne parmi d'autres choses", a-t-il dit.

Merkel et Juncker ont des contacts réguliers. Le gouvernement allemand n'a pas confirmé cette discussion.