Modifié le 06 octobre 2017

La tempête tropicale Nate fait au moins 22 morts en Amérique centrale

Une famille se retrouvant isolée au Nicaragua après le passage de la tempête Nate.
Une famille se retrouvant isolée au Nicaragua après le passage de la tempête Nate. [Jorge Torres - EPA/Keystone]
La tempête tropicale Nate a fait jeudi 22 morts et près de 30 disparus en Amérique centrale, où elle a déversé des trombes d'eau. Elle menace désormais le Mexique et les Etats-Unis.

La dépression devrait gagner en puissance pour devenir un ouragan de première catégorie sur une échelle qui en compte cinq, avant d'atteindre les côtes américaines du golfe du Mexique dimanche, selon le Centre américain de veille cyclonique (NHC).

Apportant des pluies diluviennes, Nate a provoqué la mort de 11 personnes au Nicaragua, huit au Costa Rica et trois au Honduras, selon les autorités locales. Le bilan reste provisoire, car sept personnes sont portées disparues au Nicaragua, 17 au Costa Rica et trois au Honduras.

Le Nicaragua le plus touché

Les pluies ont causé des scènes dantesques d'arbres déracinés, de ponts effondrés, de routes transformées en rivières et de maisons inondées dans les trois pays affectés.

Le Nicaragua est le pays le plus touché. La vice-présidente et porte-parole du gouvernement, Rosario Murillo, estime que plus de 10'000 personnes ont subi les conséquences des inondations et des coulées de boue qui ont endommagé de nombreuses maisons.

ats/tmun

Publié le 06 octobre 2017 - Modifié le 06 octobre 2017