Modifié

Métros, trafic et commerces touchés par la grève générale en Catalogne

Journée de grève générale à Barcelone après le référendum interdit par le gouvernement espagnol. [Cédric Guigon - RTS]
La Catalogne en grève mardi pour défendre ses droits / Le 12h30 / 2 min. / le 3 octobre 2017
Les stations de métro, la Sagrada Familia ou le FC Barcelone, la Catalogne est en grève générale mardi pour défendre ses droits et dénoncer les violences qui ont émaillé le vote de dimanche. Le trafic est aussi perturbé.

Les stations de métro de Barcelone ont fermé leurs portes mardi. Une partie des fonctionnaires catalans ont également cessé le travail à l'appel de groupes indépendantistes dénonçant les violences qui ont émaillé le référendum d'autodétermination.

De nombreux services contrôlés par l'exécutif catalan ont été perturbés. Les transports publics n'étaient assurés qu'à 40% environ selon les médias. Les ouvriers du port ont également débrayé.

Pire crise depuis 1977

Toutefois, les deux principales centrales syndicales espagnoles, l'Union générale des travailleurs et les Commissions ouvrières, ont refusé de soutenir ce mouvement, qui a été diversement suivi par les commerces et supermarchés de la capitale provinciale.

Dimanche, la police et la garde civile sont intervenues dans les bureaux de vote pour saisi urnes et matériel électoral, non sans violence. Le scrutin auquel ont participé nombreux les Catalans a ouvert la pire crise politique de l'Espagne depuis 1977.

agences/sey

Publié Modifié