Publié le 14 septembre 2017

Niveau record des arrestations pour terrorisme en Grande-Bretagne

Les forces spéciales sur la Tamise.
Les forces spéciales sur la Tamise. [Stefan Rousseau - Reuters]
Le nombre de personnes arrêtées en Grande-Bretagne sur des soupçons de terrorisme a progressé l'année dernière de 68% et atteint un niveau inédit.

Les statistiques publiées jeudi par le ministère de l'Intérieur montrent que la police a procédé à 379 arrestations entre juin 2016 et juin 2017 contre 226 lors des douze précédents mois.

Depuis 2001, année depuis laquelle ces chiffres ont commencé à être compilés, c'est la première fois que le nombre d'arrestations atteint un tel niveau.

Ces chiffres montrent encore que, parmi ces interpellés, 123 ont été poursuivis pour un délit, dont 105 pour des faits liés au terrorisme, et 189 ont été relâchés sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux.

Niveau d'alerte "grave"

Le niveau d'alerte en Grande-Bretagne est "grave", deuxième niveau le plus élevé, ce qui signifie que les pouvoirs publics redoutent un attentat. Au cours des six premiers mois de l'année, 36 personnes ont été tuées dans des actes terroristes.

Selon Mark Rowley, président du comité de coordination antiterroriste de la police, les forces de l'ordre arrêtent un suspect chaque jour.

agences/hend

Publié le 14 septembre 2017