Modifié le 11 septembre 2017

Les voitures à carburants fossiles sont dans la ligne de mire de la Chine

La Chine, plus que jamais déterminée à lutter contre le phénomène de pollution, a annoncé ce week-end plancher sur un calendrier visant à interdire la production et la vente de véhicules à essence.

L'Empire du milieu emboîte le pas à la France et à la Grande-Bretagne, qui ont fixé à 2040 la fin de l'essence et du diesel sur leur marchés.

L'annonce des autorités chinoises fait suite à d’autres mesures visant à accroître la part de véhicules électriques dès l’an prochain. Leur projet de quota obligatoire de voitures électriques sème déjà l'inquiétude auprès de nombreux constructeurs.

>> Les explications de Michaël Peuker:

D’ici 2025, 20% des voitures mises en vente en Chine devront pouvoir se passer d’essence.
Le 12h30 - Publié le 11 septembre 2017

Publié le 11 septembre 2017 - Modifié le 11 septembre 2017