Modifié

La femme de Benjamin Netanyahu soupçonnée d'abus de biens publics

Sara Netanyahu lors d'une cérémonie officielle en mai 2017. [Abir Sultan - Keystone]
Sara Netanyahu lors d'une cérémonie officielle en mai 2017. [Abir Sultan - Keystone]
Le procureur général d'Israël envisage des poursuites judiciaires contre la femme du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour abus de biens publics. Sara Netanyahu est soupçonnée d'avoir utilisé des fonds publics.

Le procureur laisse encore la possibilité à Sara Netanyahu et à ses avocats de contester auprès de lui son renvoi devant les juges lors d'un débat contradictoire, a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué

Sara Netanyahu est soupçonnée d'avoir passé commande de centaines de repas et de plats raffinés pour 359'000 shekels (96'200 francs) et de les avoir mis sur les frais de la résidence du Premier ministre. Ils étaient cependant destinés à une consommation personnelle, a précisé le ministère.

Deux autres enquêtes concernent Benjamin Netanyahu

Benjamin Netanyahu a de son côté publié un message sur sa page Facebook affirmant que les soupçons contre sa femme étaient "absurdes et qu'ils se révèleraient infondés".

Il n'est lui-même pas concerné par cette affaire. Mais un éventuel renvoi de son épouse devant les juges ajouterait aux ennuis auxquels il est confronté. Deux enquêtes distinctes le visent en effet directement.

afp/reuters/jc

Publié Modifié