Modifié

L'exode des Rohingyas birmans atteint un pic à 37'000 réfugiés en un jour

Birmanie: les Rohingyas contraints à un exode massif [RTS]
Birmanie: les Rohingyas contraints à un exode massif / 19h30 / 2 min. / le 5 septembre 2017
Plus de 123'600 personnes, la plupart des musulmans rohingyas, ont fui récemment les violences en Birmanie, selon l'ONU. Un pic a été atteint ces dernières 24 heures avec 37'000 réfugiés en une journée.

Les Rohingyas fuient une opération de l'armée birmane dans l'Etat Rakhine, région pauvre et reculée du nord-ouest de la Birmanie, et se réfugient au Bangladesh voisin.

Ces combats ont poussé des dizaines de milliers de personnes sur les routes. "A cause des arrivées massives de réfugiés, une immense crise humanitaire se déroule ici", a déclaré Nur Khan Liton, célèbre militant des droits de l'homme au Bangladesh.

Les violences ont commencé avec l'attaque, le 25 août, d'une trentaine de postes de police par les rebelles de l'Arakan Rohingya Salvation Army (ARSA), qui dit vouloir défendre les droits bafoués de cette minorité musulmane.

Au moins 400 morts dans les combats

"Les gens sont installés dans des camps de réfugiés, sur les routes, dans les cours d'école et même dehors. Ils défrichent pour créer de nouveaux refuges. L'eau et la nourriture vont manquer", a ajouté Nur Khan Liton. Plus de 400'000 réfugiés rohingyas se trouvent déjà au Bangladesh après avoir fui lors de vagues de violences précédentes.

Les combats ont aussi fait au moins 400 morts, dont 370 "terroristes" rohingyas, selon l'armée. Depuis le début des violences, au moins 90 affrontements ont eu lieu.

ats/tmun

Publié Modifié