Modifié le 04 septembre 2017 à 11:21

Donald Trump pourrait supprimer un programme de protection des migrants

Aux Etats-Unis, des personnes militent pour la sauvegarde du programme DACA, Deferred Action for Childhood Arrivals.
Aux Etats-Unis, des personnes militent pour la sauvegarde du programme DACA, Deferred Action for Childhood Arrivals. [Kyle Grillot - Reuters]
Le président américain Donald Trump a décidé de mettre fin à un programme qui permet à des milliers de jeunes immigrants clandestins de rester aux Etats-Unis, a affirmé dimanche le site d'information Politico.

Selon ce site, Donald Trump prévoit de donner du temps au Congrès pour qu'il élabore un dispositif de remplacement avant l'achèvement du délai de grâce.

Intitulé Daca (Deferred Action for Childhood Arrivals), ce programme vise à faire sortir de l'ombre les "Dreamers", les immigrés arrivés illégalement avant l'âge de 16 ans aux Etats-Unis. Il concerne à ce jour quelque 800'000 personnes qui disposent ainsi de l'équivalent d'un permis de séjour pour deux ans renouvelables afin d'étudier ou de travailler.

Mise en garde

Selon Politico, le ministre de la Justice Jeff Sessions a convaincu Donald Trump de confier l'affaire au Congrès en expliquant que c'était aux législateurs et non à l'exécutif de trancher en matière d'immigration.

De nombreux parlementaires mettent en garde Donald Trump contre une suppression pure et simple de ce programme au sujet des "Dreamers", créé par décret en 2012 par son prédécesseur démocrate Barack Obama.

afp/prz

Publié le 04 septembre 2017 à 11:16 - Modifié le 04 septembre 2017 à 11:21

Fort impact économique

Dans une lettre ouverte, plusieurs dizaines de dirigeants d'entreprise (Amazon, Apple, Facebook, Cisco, eBay, General Motors ou encore Microsoft et Marriott) ont mis en garde M. Trump contre l'impact économique d'une remise en cause du programme, évaluant à 460,3 milliards de dollars la perte potentielle pour le PIB américain.