Modifié le 29 août 2017 à 08:50

Donald Trump attendu au chevet du Texas meurtri par les inondations

Le bateau devient le moyen de locomotion principal à Houston
Le bateau devient le moyen de locomotion principal à Houston L'actu en vidéo / 1 min. / le 29 août 2017
Le président américain Donald Trump est attendu mardi au Texas, frappé par des inondations sans précédent causées par la tempête Harvey, avec la volonté d'afficher l'unité du pays face à cette "terrible tragédie".

Accompagné de la "First lady" Melania Trump, le président américain n'ira pas à Houston, quatrième ville du pays, sous la menace constante de la montée des eaux, mais devrait s'arrêter plus à l'ouest pour constater sur le terrain les dégâts dans cet immense Etat du sud, le deuxième du pays par la taille.

"L'état d'esprit des gens est incroyable", a-t-il souligné lundi, évoquant l'entraide entre voisins, entre amis ou entre inconnus face à cet ouragan dévastateur, le plus puissant à frapper le territoire américain depuis Katrina en 2005.

Rôle de rassembleur

"Nous sommes une famille américaine, nous nous battons ensemble", a-t-il martelé, soucieux de se poser en rassembleur, rôle qu'il n'a, en sept mois à la Maison Blanche, jamais réussi à endosser ou incarner, tant il a généré de crises et alimenté les divisions.

Sur le terrain, la mobilisation pour venir en aide aux victimes des inondations est maximale. L'agence fédérale des situations d'urgence se prépare à accueillir 30'000 personnes dans des centres.

afp/br

Publié le 29 août 2017 à 05:30 - Modifié le 29 août 2017 à 08:50