Modifié le 29 août 2017 à 08:29

L'UE veut initier les procédures d'asile sur le territoire africain

Emmanuel Macron a rencontré plusieurs chefs d'Etats africains pour parler de la crise migratoire.
Emmanuel Macron a réuni un mini-sommet sur les migrants à Paris La Matinale / 1 min. / le 29 août 2017
Identifier les réfugiés "dès le territoire africain": les Européens ont lancé une proposition peu détaillée lundi à l'issue d'un sommet sur la crise migratoire, face à des chefs d'Etat africains réclamant plus de financements.

L'idée, poussée par le président français Emmanuel Macron, est de lancer la procédure d'asile en Afrique, "dans des zones identifiées, pleinement sûres, au Niger et au Tchad", le tout sous la supervision du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Une "mission conjointe" sera prochainement envoyée au Niger et au Tchad, souligne la déclaration finale, en promettant de "continuer à soutenir" ces pays sur plusieurs plans: contrôle des frontières, lutte contre les réseaux de passeurs...

"Choses concrètes" exigées

Mais face à ces objectifs, les invités africains ont rappelé que la question de l'immigration "ne serait résolue que par le développement".

"On est habitué à des annonces de nos partenaires depuis des années. Nous voulons des choses concrètes", a insisté le président tchadien Idriss Deby.

agences/ta

Publié le 28 août 2017 à 22:26 - Modifié le 29 août 2017 à 08:29

Accord sur les flux migratoires entre l'Allemagne et l'Egypte

L'Allemagne et l'Egypte ont trouvé un accord lundi pour endiguer les flux migratoires en provenance des côtes égyptiennes et combattre les réseaux de passeurs.

"Cet accord comporte un certain nombre d'aides politiques et économiques pour que les réfugiés en Egypte aient de meilleures conditions de vie", a dit Steffen Seibert, le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel.

"Ensemble, nous allons mettre en place un centre pour l'emploi, les migrations et la réintégration", a-t-il ajouté. Ce centre devrait être installé en Egypte, pays de transit pour des migrants qui souhaitent rejoindre l'Europe.