Publié

Un ex-ingénieur de VW en prison à la suite du dieselgate aux Etats-Unis

Le constructeur automobile allemand a déjà payé de lourdes amendes aux Etats-Unis. [Mike Blake - REUTERS]
Le constructeur automobile allemand a déjà payé de lourdes amendes aux Etats-Unis. [Mike Blake - REUTERS]
Un ex-ingénieur allemand de Volkswagen a été condamné vendredi par un tribunal de Detroit à 40 mois de prison et à 200'000 dollars d'amende pour son rôle dans le dieselgate, ont indiqué des sources judiciaires.

Après sa libération, l'ancien employé de VW sera également soumis à un régime de liberté surveillée pendant deux ans et pourra en outre être expulsé vers l'Allemagne, selon la même source. Cet homme de 63 ans avait plaidé coupable en septembre et encourait une peine maximale de 5 ans de prison et 250'000 dollars d'amende.

Comme il avait choisi de coopérer avec la justice américaine dans l'enquête, l'accusation n'avait requis que trois ans de prison et 20'000 dollars d'amende. Son avocat avait souligné que sa collaboration avait permis d'inculper d'autres responsables du groupe automobile allemand.

22 milliards d'amendes

L'ex-ingénieur est le premier employé du groupe à être condamné. Au total, sept dirigeants et ingénieurs de VW ont été inculpés aux Etats-Unis.

Volkswagen a dû payer quelque 22 milliards de dollars d'amendes aux Etats-Unis pour avoir équipé ses voitures diesel de logiciels visant à déjouer les contrôles anti-pollution américains.

afp/vtom

Publié