Modifié

La Corée du Nord tire plusieurs missiles balistiques de courte portée

Sous l'égide du dictateur Kim Jong-Un, la Corée du Nord a à nouveau procédé à des tirs de missiles balistiques. [Reuters]
Sous l'égide du dictateur Kim Jong-Un, la Corée du Nord a à nouveau procédé à des tirs de missiles balistiques. [Reuters]
La Corée du Nord a tiré samedi matin plusieurs missiles balistiques de courte portée dans la mer à partir de sa côte est, ont annoncé les armées américaine et sud-coréenne.

Les Etats-Unis et la Corée du Sud procèdent à leurs manoeuvres annuelles conjointes que la Corée du Nord considère comme des préparatifs de guerre.

Le commandement Pacifique américain (Pacom) a annoncé avoir détecté trois tirs de missiles balistiques en l'espace de 20 minutes. Aucun des missiles n'a atteint sa cible. L'un a explosé presque aussitôt après son lancement et les autres en vol.

Pas une menace

Le commandement Pacifique estime que ces missiles ne constituent pas une menace pour le territoire américain ni pour l'île américaine de Guam que la Corée du Nord a menacé de noyer dans une "mer de feu".

Située à 3400 km environ au sud-est de Pyongyang, l'île de Guam abrite une base militaire américaine avec un escadron de sous-marins, une base aérienne et un groupe de garde-côtes.

Le dernier tir de missile nord-coréen avait eu lieu le 28 juillet. Il s'agissait d'un missile balistique intercontinental conçu pour parcourir 10.000 kilomètres et mettre à portée de frappe certaines parties du territoire américain.

reuters/ther

Publié Modifié

La Chine interdit la création d'entreprises nord-coréennes

La Chine a annoncé avoir interdit aux firmes et ressortissants nord-coréens d'établir de nouvelles entreprises en Chine, en application des récentes sanctions internationales adoptées par l'ONU contre le régime de Kim Jong-Un.

Principal allié et soutien économique de Pyongyang, Pékin avait déjà annoncé la semaine dernière la suspension de ses importations de fer, plomb et produits de la mer en provenance de Corée du Nord, après l'arrêt mi-février de ses achats de charbon.