Publié

L'équipage libéré, le navire C-Star anti-migrants va quitter Chypre-Nord

Le C-Star, photographié au port de Famagouste, en Chypre du Nord, le 27 juillet. [EPA/STRINGER - KEYSTONE]
Le C-Star, photographié au port de Famagouste, en Chypre du Nord, le 27 juillet. [EPA/STRINGER - KEYSTONE]
Le commandant et les membres de l'équipage du C-Star ont été relâchés. Le navire, affrété par des militants d'extrême droite pour lutter contre l'immigration clandestine vers l'Europe, devrait quitter Chypre-Nord dans la soirée.

Le commandant, son second, le propriétaire du navire ainsi que sept membres d'équipage, avaient été interpellés mercredi, soupçonnés de faux et usage de faux, selon le quotidien Kibris Postasi, qui n'a pas fourni plus de détails sur la nature des faux documents en question.

>> Lire aussi: Le navire anti-immigrants C-Star est immobilisé à Chypre-Nord

Mais la télévision publique chypriote turque BRT a rapporté jeudi soir que, faute de preuves suffisantes, l'équipage a été relâché et que le C-Star allait pouvoir quitter le port chypriote turc de Famagouste.

Direction la Tunisie

Une fois parti de Chypre-Nord, le navire devrait se rendre en Tunisie, a précisé Kibris Postasi. Le C-Star était immobilisé à Famagouste depuis mercredi.

Le navire est affrété par le réseau européen Génération identitaire (GI) et en particulier ses antennes française, italienne et allemande, pour l'opération "Defend Europe" ("Défendons l'Europe").

Dimanche, le SonntagsBlick rapportait que "Defend Europe" était coordonnée par Jean-David Cattin, un identitaire genevois de 32 ans, qui a servi comme premier lieutenant dans l'armée suisse, avant d'être suspendu il y a cinq ans.

>> Lire aussi: Un Genevois coordonne l'opération contre l'immigration en Méditerranée

afp/ta

Publié