Modifié le 11 juillet 2017 à 18:45

L'embarrassant profil de l'intermédiaire entre le fils Trump et l'avocate russe

Une photo de Rob Goldstone lors de l'un de ses nombreux voyages en Russie.
Une photo de Rob Goldstone lors de l'un de ses nombreux voyages en Russie. [DR]
L'impresario britannique qui a organisé la rencontre entre Donald Trump Jr et une avocate russe au sujet d'informations concernant Hillary Clinton a laissé de nombreuses traces embarrassantes sur les réseaux sociaux.

Un email envoyé par Rob Goldstone est à la source des dernières révélations dans l'affaire des liens entre la Russie et la campagne électorale de Donald Trump. Selon le New York Times, l'impresario musical a annoncé au fils du président américain qu'il pouvait obtenir des informations en provenance du Kremlin, prêt à soutenir la campagne de son père.

>> Lire aussi: Le fils de Donald Trump avait été averti du soutien russe à l'élection de son père

L'homme, peu prudent, a laissé de nombreuses traces sur ses comptes de réseaux sociaux. Le jour même de l'élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis en novembre, Rob Goldstone a publié un selfie sur Instagram vêtu d'un t-shirt flanqué d'un "Russia" et légendé "hedging bets" (couverture de risque, ndlr). Une photo supprimée suite à sa diffusion dimanche.

Rob Goldstone a publié cette photo le jour de l'élection de Trump.
Rob Goldstone a publié cette photo le jour de l'élection de Trump. [DR]

Le Guardian relève que, toujours selon son compte Instagram, l'intermédiaire s'est rendu 19 fois en Russie depuis le printemps 2013, et il y décrit Moscou comme "sa deuxième maison".

Rob Goldstone a aussi régulièrement visité Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, d'où vient Emin Agalarov. C'est à la demande de ce client qu'il aurait, selon ses dires, organisé le meeting qui embarrasse actuellement le fils aîné de Donald Trump.

Chanteur, Emin Algarov est le fils d'un promoteur immobilier qui a tenté de devenir partenaire du président américain pour un projet hôtelier. Donald Trump est d'ailleurs apparu en 2013 dans un clip musical en compagnie d'Algarov et des candidates à Miss Univers, concours qui appartenait alors au milliardaire américain.

Vidéos gênantes

Ayant laissé son profil Facebook accessible à tous, Rob Goldstone a fait le plaisir des internautes qui ont ressorti de nombreuses vidéos, où l'on voit le Britannique chanter une chanson pour enfants, décoller du scotch de son visage ou porter une perruque pour femme.

"Ce n'est pas vraiment la personne que vous imaginez embarquée comme intermédiaire avec les Russes", concluent les internautes.

mre

Publié le 11 juillet 2017 à 12:09 - Modifié le 11 juillet 2017 à 18:45