Modifié le 11 juillet 2017 à 23:01

Donald Trump Jr publie des emails montrant que Moscou voulait aider son père

Le fils de Donald Trump a rencontré une avocate russe durant la campagne de son père
Le fils de Donald Trump a rencontré une avocate russe durant la campagne de son père 12h45 / 1 min. / le 11 juillet 2017
Le fils aîné du président Donald Trump a publié mardi sur Twitter des emails dans lesquels il apparaît qu'un procureur russe a proposé de donner des informations embarrassantes sur la candidate démocrate Hillary Clinton.

"Le procureur général de Russie (...) a proposé de fournir à l'équipe de campagne de Trump des documents officiels et des informations incriminant Hillary et ses tractations avec la Russie, informations qui seraient très utiles à votre père", lit-on dans un email du 3 juin 2016, adressé à Donald Trump Jr par l'agent publicitaire britannique Rob Goldstone.

Ce dernier a joué, selon le New York Times, un rôle d'intermédiaire pour organiser une rencontre entre Trump Jr et une juriste russe du nom de Natalia Vesselnitskaïa, laquelle, selon le journal, est proche du Kremlin. Celle-ci, affirme le New York Times, souhaitait confier au fils aîné de Trump des informations "embarrassantes" sur Hillary Clinton.

Informations sensibles

"Il s'agit de toute évidence d'informations de très haut niveau, d'informations sensibles, mais elles découlent du soutien de la Russie et de son gouvernement en faveur de Donald Trump", lit-on dans les courriels posté par Trump Jr sur Twitter.

Donald Trump Jr. a immédiatement exprimé son intérêt. "Si c'est ce que vous dites, j'adore (l'idée), surtout plus tard cet été", a-t-il répondu à l'intermédiaire.

Le rendez-vous a eu lieu le 9 juin 2016 à la Trump Tower, en compagnie du gendre du milliardaire, Jared Kushner, et de son directeur de campagne, Paul Manafort.

Donald Trump Jr sera entendu

La Maison Blanche a affirmé lundi qu'elle n'avait pas eu de suite. Selon la chaîne NBC, la commission du renseignement du Sénat américain souhaite néanmoins entendre Donald Trump Jr à ce sujet.

Le New York Times révélait depuis samedi l'existence et les circonstances de cette rencontre avec Natalia Veselnitskaya.

>> Lire aussi: Des informations sur Hillary Clinton auraient été promises au fils de Trump

Alors que le quotidien divulguait le contenu de ces échanges, le fils Trump a publié de lui-même la chaîne de courriels sur Twitter "afin d'être totalement transparent".

"La femme, comme elle l'a dit publiquement, n'était pas une responsable gouvernementale", a déclaré Donald Jr. dans un communiqué, ajoutant qu'elle "n'avait pas d'information à donner" et voulait parler des sanctions américaines contre la Russie.

La diffusion de ces courriels a par ailleurs fait baisser les marchés financiers américains.

agences/mre/fme

Publié le 11 juillet 2017 à 18:20 - Modifié le 11 juillet 2017 à 23:01

De la fierté du père à la distance du vice-président

Le président américain Donald Trump a salué mardi la "transparence" dont fait preuve son fils aîné Donald Jr. au sujet de sa rencontre avec une avocate russe présentée comme une émissaire du gouvernement russe.

"Mon fils est une personne de grande qualité et j'applaudis sa transparence", a déclaré le président, dans une déclaration lue par sa porte-parole.

De son côté, le vice-président américain Mike Pence a pris ses distances avec le fils aîné de Donald Trump Jr. "Le vice-président travaille au quotidien pour promouvoir le programme du président", a déclaré son porte-parole. "Il n'était pas au courant de la rencontre. Il ne s'intéresse pas non plus aux histoires concernant la campagne - surtout celles concernant l'époque avant qu'il ne rejoigne la campagne".