Modifié

Emmanuel Macron à Lausanne pour porter les couleurs de Paris aux JO

Candidature JO 2024: Emmanuel Macron défend Paris au CIO [RTS]
Candidature JO 2024: Emmanuel Macron défend Paris au CIO / 19h30 / 2 min. / le 10 juillet 2017
Le président français Emmanuel Macron est arrivé lundi à Lausanne pour défendre devant le CIO la candidature de Paris aux Jeux olympiques 2024 aux côtés de la maire socialiste Anne Hidalgo.

"Fierté, détermination et humilité, voilà les trois axes du projet que je veux défendre." Face à la presse massée dans le restaurant du Musée olympique, Emmanuel Macron s'est fendu d'un discours concis. "Je sens de l'envie dans ce projet", a-t-il souligné. "L'équipe qui est en place aujourd'hui a appris des erreurs du passé. Il existe en France une réelle unité."

Le président français se souvient que Paris avait perdu les Jeux de 2012 face à Londres et que le Premier ministre d'alors, Tony Blair, avait joué de sa personne pour aider la cause britannique.

En concurrence avec Los Angeles

Juste avant Emmanuel Macron, le président du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach, a rappelé le fort lien qui lie le mouvement olympique à la France par le biais de son fondateur, le baron Pierre de Coubertin.

Sans privilégier la candidature parisienne par rapport à celle de Los Angeles, l'Allemand a précisé que "cela reste du sport et cela veut dire qu'il y a une compétition. Los Angeles possède également un excellent dossier. Mais ce serait une très belle occasion de fêter le centième anniversaire des Jeux de Paris 1924 avec un nouvel événement dans la capitale française", a-t-il souligné.

Accueilli par Nuria Gorrite

Le président français a atterri sur l'aérodrome de Payerne vers 13h30, avant de se rendre au Musée Olympique, à Ouchy, aux côtés de son épouse. Ils se sont prêtés au jeu des photos officielles avec le président du CICR, durant une averse.

C'est la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite qui a dirigé la délégation vaudoise pour accueillir le président français. Elle était accompagnée des conseillers d'Etat Pascal Broulis et Philippe Leuba.

Des JO alignés sur l'accord de Paris

"Nous voulons donner un nouvel élan au Grand Paris, à la Seine-Saint-Denis. C'est là que l'essentiel des infrastructures seront construites (...) C'est le territoire le plus jeune de France et le plus cosmopolite qui va connaître un accélérateur extraordinaire grâce à ces jeux", a de son côté expliqué la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo interrogée lundi dans Forum.

>> Voir un extrait de l'interview:

hidalgo court [RTS]
"Les JO de Paris peuvent faire accélérer la transition énergétique" / L'actu en vidéo / 2 min. / le 10 juillet 2017

Selon Anne Hidalgo, les JO profiteraient beaucoup à l'écologie. "Ce sont des jeux qui seront alignés sur l'accord de Paris sur le climat. Grâce au CIO, on va accélérer la transition énergétique et écologique. On va pouvoir prouver que des Jeux olympiques peuvent être écologiques", a-t-elle avancé.

J'ai pris un risque politique, ce n'était pas simple

Anne Hidalgo

L'élue n'a par ailleurs pas caché le risque que comporte, selon elle, une telle candidature: "Beaucoup de villes ont abandonné parce qu'il y a des opinions publiques qui ne sont pas convaincues. J'ai pris ce risque politique, ce n'était pas simple (...) L'agenda 2020 du CIO a été aussi pour moi un déclencheur. Sans cet agenda 2020, je n'y serais peut-être pas allée, car je n'aurais pas perçu la capacité du CIO à m'aider dans mon plan pour Paris."

hend/fme avec ats

Publié Modifié

Anne Hidalgo espère que l'opposition Trump-Macron sur l'écologie comptera

La maire de Paris, Anne Hidalgo, se refuse à "politiser les JO", mais s'exprime dans le 19h30 sur l’opposition entre Donald Trump et Emmanuel Macron en matière de climat et son impact sur le choix du CIO entre Paris et Los Angeles. Elle "espère" que "cet élément entrera en ligne de compte pour certains membres du CIO".

La maire de Paris revient aussi sur ses déclarations très critiques sur Emmanuel Macron, avec qui elle doit faire tandem aujourd'hui pour défendre la candidature de Paris 2024. Soulignant que "des membres de son actuel gouvernements ont eu des propos bien plus sévères", elle estime que cette page tournée et que cette candidature la "rapproche" d'Emmanuel Macron avec qui elle doit "faire alliance".

Anne Hidalgo espère que l'opposition Trump-Macron sur l'écologie comptera [RTS]
Anne Hidalgo espère que l'opposition Trump-Macron sur l'écologie comptera / L'actu en vidéo / 2 min. / le 10 juillet 2017