Modifié

L'Italie demande aux Européens d'accueillir les bateaux de migrants

llegal immigrants, who were rescued by the Libyan coastguard in the Mediterranean off the Libyan coast, arrive at a naval base in the capital Tripoli on May 26, 2017. At least 20 boats carrying thousands of migrants on their way to Italy were spotted off the coast of the western city of Sabratha, the Libyan navy said.
MAHMUD TURKIA / AFP [Mahmud Turkia - AFP]
llegal immigrants, who were rescued by the Libyan coastguard in the Mediterranean off the Libyan coast, arrive at a naval base in the capital Tripoli on May 26, 2017. At least 20 boats carrying thousands of migrants on their way to Italy were spotted off the coast of the western city of Sabratha, the Libyan navy said.MAHMUD TURKIA / AFP [Mahmud Turkia - AFP]
Le ministre italien de l'Intérieur a exhorté dimanche les pays européens à ouvrir leurs ports aux bateaux secourant les migrants pour alléger la pression sur Rome.

L'Italie fait face à "une énorme pression", a déclaré dans une interview au quotidien Il Messaggero le ministre Marco Minniti, dont le pays avait menacé de bloquer l'entrée de ses ports aux bateaux étrangers transportant des migrants secourus en Méditerranée.

Les embarcations qui sauvent les migrants "battent pavillon de différents pays européens", a-t-il souligné, expliquant que des navires d'ONG, de l'opération antipasseurs Sophia et de l'agence européenne des frontières Frontex étaient impliqués, aux côtés des gardes-côtes italiens.

"Si les seuls ports vers lesquels les réfugiés sont acheminés sont les ports italiens, cela ne marche pas", a-t-il martelé.

Rencontre des ministres européens

Marco Minniti a lancé cet appel avant une rencontre avec ses homologues français et allemand qui a eu lieu dimanche soir à Paris.

"Les discussions se sont absolument bien passés" et "les propositions italiennes discutées", a indiqué un membre de la délégation italienne, sans plus de précision.

ats/kg

Publié Modifié