Modifié

Une soixantaine de disparus après un naufrage au large de la Libye

Des migrants sont transférés sur un navire de sauvetage au large de la Libye (image d'illustration). [Emilio Morenatti - Keystone]
Des migrants sont transférés sur un navire de sauvetage au large de la Libye (image d'illustration). [Emilio Morenatti - Keystone]
Une soixantaine de migrants sont portés disparus en Méditerranée après le naufrage de leur embarcation de fortune au large de la Libye, a annoncé vendredi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

L'embarcation, un canot pneumatique, transportait entre 140 et 150 personnes, mais seules 80 d'entre elles ont pu être sauvées, a précisé un porte-parole de l'OIM, se basant sur le récit des survivants.

Le canot a commencé à prendre de l'eau environ cinq heures après son départ lundi dernier depuis les côtes libyennes. "Ils ne savent pas combien de temps ils ont attendu avant que les secours arrivent. Ils se sont accrochés à des bouts du canot jusqu'à la nuit tombée, et un bateau est arrivé pour les sauver", a déclaré le porte-parole.

Débarqués vendredi en Italie

Les survivants ont alors été transportés à bord d'un navire militaire britannique, patrouillant dans cette partie de la Méditerranée dans le cadre de l'opération Sophia destinée à lutter contre les trafiquants d'êtres humains.

Avec quelque 470 autres personnes, les migrants ont été ensuite débarqués vendredi dans le port italien de Brindisi.

ats/tmun

Publié Modifié

Plus de 1700 migrants morts noyés depuis janvier

Près de 10'000 personnes ont été secourues ces trois derniers jours en Méditerranée et l'Italie a accueilli 82'000 exilés depuis le début de l'année. Le 30 mai dernier, le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) estimait que plus de 1700 migrants et réfugiés avaient péri en mer depuis le 1er janvier.