Modifié le 20 juin 2017

Proche de Macron, Richard Ferrand va quitter le gouvernement français

Le ministre français de la Cohésion des territoires Richard Ferrand arrive à l'Elysée le 18 mai 2017.
Proche de Macron, Richard Ferrand va quitter le gouvernement français Le Journal du matin / 1 min. / le 20 juin 2017
Le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand va quitter le gouvernement français. Réélu à l'Assemblée nationale malgré les affaires, il va prendre la tête du groupe des députés de La République en marche (REM).

Richard Ferrand a accepté de quitter le gouvernement, rapportent lundi BFM TV et Europe 1. Réélu dans le Finistère dimanche, ce proche du président Emmanuel Macron est déstabilisé depuis plusieurs semaines par des révélations sur un montage financier remontant à l'époque où il dirigeait Les Mutuelles de Bretagne.

Le parquet de Brest a ouvert une enquête préliminaire visant ces anciennes activités mais le Premier ministre, Edouard Philippe, avait jusqu'à présent exclu son départ, estimant qu'un ministre ne pouvait être poussé vers la sortie qu'en cas de mise en examen.

"Confiance absolue"

"Le ministre de la Cohésion des territoires sort d'un entretien avec Emmanuel Macron, qui lui a proposé de prendre la tête du groupe REM à l'Assemblée nationale", écrit Europe 1 sur son site internet. "Pour manoeuvrer ce groupe, il faut quelqu’un en qui le président a une confiance absolue", confie une source au Figaro.fr.

L'entourage de Richard Ferrand a "confirmé" l'information, ajoutant que le ministre avait "accepté" cette proposition. "Le président voulait que Richard Ferrand prenne la tête du groupe car c'est un homme de confiance et d'efficacité", a-t-on déclaré de même source, faisant valoir que le ministre démissionnaire était "la clé de voûte du mouvement" politique du chef de l'Etat. L'Elysée n'a, de son côté, pas confirmé l'information pour l'instant.

>> Lire aussi: Le parti d'Emmanuel Macron obtient la majorité absolue aux législatives françaises

agences/ta

Publié le 19 juin 2017 - Modifié le 20 juin 2017

Léger remaniement pour le gouvernement

Au lendemain des législatives en France, le Premier ministre Edouard Philippe a été reconduit lundi dans ses fonctions par le président Emmanuel Macron et devra former un nouveau gouvernement d'ici à mercredi soir, a annoncé la présidence.

Conformément à la tradition, le Premier ministre a "remis la démission de son gouvernement" au chef de l'Etat "qui l'a acceptée", avant de le renommer et de le charger de former une nouvelle équipe, a-t-on ajouté de même source.

Ce remaniement devrait être d'ampleur limitée, avait indiqué dans la matinée le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.