Attentat de Londres.

Le suivi minute par minute

Publié le 04 juin 2017 à 03:13 - Modifié le 05 juin 2017 à 08:15

Onze personnes toujours en garde à vue après l'attentat à Londres

- L'attaque qui s'est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier de London Bridge a fait sept morts alors que les trois assaillants ont été abattus. Parmi les 48 personnes blessées, 21 sont dans un état critique.

- Douze personnes ont été arrêtées et onze sont toujours en garde à vue, dont sept femmes.

- Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque dimanche soir dans un communiqué.

- L'attaque a débuté sur le London Bridge, quand une camionnette a foncé à grande vitesse contre des piétons, renversant plusieurs personnes. Puis les assaillants ont abandonné leur véhicule et ont attaqué des passants au couteau à Borough Market, un célèbre marché situé non loin du pont. La police a alors abattu les trois assaillants.

- La Première ministre Theresa May a souligné que le pays faisait désormais face à "une nouvelle forme de menace" terroriste où les attaquants "se copient les uns les autres". Elle a aussi précisé que les élections législatives agendées à jeudi seraient maintenues.

- Le Département fédéral des Affaires étrangères a indiqué que pour l'heure aucun Suisse ne figure parmi les victimes.

Suivi assuré par Cécile Rais, Eric Butticaz et Mathieu Henderson

Événements clés
Afficher
Masquer

  • 23h35

    Le groupe Etat islamique revendique l'attaque

    L'organisation djihadiste Etat islamique a revendiqué l'attaque dans un communiqué diffusé dimanche par son organe de presse Amaq. "Un détachement de combattants de l'Etat islamique a exécuté l'attaque d'hier à Londres", peut-on lire dans le document.

    Il s'agit de la troisième attaque à caractère terroriste en Grande-Bretagne en moins de trois mois, après celle commise par un homme seul à Westminster le 22 mars (5 morts) et l'attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande (22 morts, 116 blessés).

    Les deux premières ont également été revendiquées par l'EI.

  • 23h20

    Onze personnes toujours en garde à vue

    Parmi les douze personnes arrêtées dimanche, onze sont toujours en garde à vue, dont sept femmes, a indiqué la police.

    Celle-ci a par ailleurs précisé que de plus amples informations concernant les trois assaillants présumés seraient communiquées "dès que possible".

  • 23h00

    Concert géant à Manchester

    La journée s'est terminée sur un concert caritatif à Manchester, organisé en hommage aux victimes de l'attentat qui a fait 22 morts il y a deux semaines dans la ville du nord de l'Angleterre. Après les événements de samedi soir, celui-ci a pris une signification en plus particulière.

    Une pléiade d'artistes se sont succédé durant trois heures dans le stade de cricket de Manchester Old Trafford.

    Le concert a débuté avec une minute de silence pour les victimes de Manchester ainsi que de Londres hier soir:

     

    >> Lire aussi:  Concert géant en hommage aux 22 victimes de Manchester

  • 22h00

    Hommage de Berlin à Londres

    La porte de Brandenburg, à Berlin, s'est illuminée aux couleurs britanniques en hommage aux victimes de Londres.
    La porte de Brandenburg, à Berlin, s'est illuminée aux couleurs britanniques en hommage aux victimes de Londres. [Christian Mang - Reuters]

  • 21h23

    Discours musclé de Theresa May

    L'analyse du discours ferme de la Première ministre britannique Theresa May, par le correspondant de la RTS à Londres Laurent Burkhalter:

    Attentat Londres: les précisions de Laurent Burkhalter, correspondant au Royaume-Uni, depuis Londres 2-2
    19h30 - Publié le 04 juin 2017

  • 21h00

    Les réactions à Londres

    Attentat: réactions à Londres, entre choc et fatalisme
    19h30 - Publié le 04 juin 2017

  • 20h50

    Le point à Londres

    Le correspondant de la RTS à Londres Laurent Burkhalter rapporte le sentiment d'inquiétude qui règne à Londres après l'attaque, ainsi que les témoignages de reconnaissance envers les forces de l'ordre.

    Attentat Londres: les précisions de Laurent Burkhalter, correspondant au Royaume-Uni, depuis Londres 1-2
    19h30 - Publié le 04 juin 2017

  • 20h17

    Jeremy Corbyn repart en campagne

    Jeremy Corbyn, chef de file du Parti travailliste en Grande-Bretagne, a estimé dimanche soir que les autorités britanniques allaient devoir mener des "discussions difficiles" avec l'Arabie saoudite et d'autres Etats du Golfe "qui ont financé et alimenté l'idéologie extrémiste".

    Le chef du Labour, reprenant sa campagne électorale suspendue à la suite de la double attaque de samedi soir au coeur de Londres, a par ailleurs déclaré qu'il ne fallait pas repousser la tenue des élections législatives prévues jeudi prochain.

    Le maintien du calendrier, a-t-il dit, démontrera que la démocratie ne peut être stoppée par la violence. La Première ministre Theresa May avait déjà annoncé dans la journée qu'il était exclu de repousser le scrutin.

  • 19h29

    Un Français parmi les victimes

    Un Français a été tué dans l'attentat de Londres, a annoncé le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, depuis Tunis.

    Revenant sur le bilan de l'attaque qui a coûté la vie à sept personnes samedi soir dans la capitale britannique, le ministre a fait état d'"un mort et sept personnes hospitalisées, dont quatre dans un état grave" côté français. "Un compatriote est toujours porté disparu", a-t-il ajouté.

    De son côté, le Premier ministre français Edouard Philippe a fait part de sa tristesse sur Twitter:

  • 18h58

    Analyse d'un expert en terrorisme

    L'analyse de l'expert britannique en terrorisme Mark Baillie, dans l'émission Forum.

    Des policiers mobilisés près du London Bridge après l'attaque à l'attentat qui a frappé la capitale britannique dans la nuit du 3 juin 2017.
    Hannah McKay - Reuters
    Forum - Publié le 04 juin 2017

  • 18h45

    Critique de l'Arabie saoudite par l'Iran

    L'Iran a estimé dimanche que l'attentat de Londres était une "piqûre de rappel" et a exhorté les pays occidentaux à s'en prendre aux sources idéologiques et financières du terrorisme, dans une allusion transparente à l'Arabie saoudite.

    "Pour éradiquer le terrorisme, il est nécessaire que (les pays occidentaux) s'attaquent à ses racines ainsi qu'aux principales sources financières et idéologiques de l'extrémisme et la violence, qui sont claires pour tout le monde", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bahram Qasemi.

    Lors d'une visite en Arabie saoudite le mois dernier, le président américain Donald Trump s'en était pris vivement à l'Iran, l'accusant de parrainer le terrorisme dans le monde.

  • 18h37

    Préparatifs avant le concert caritatif à Manchester

    Des personnes faisaient la queue dimanche après-midi devant le stade de cricket d'Emirates Old Trafford pour assister au concert caritatif à Manchester, en hommage aux victimes de l'attaque qui a fait 22 morts il y a deux semaines.

    manchester
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 18h20

    Le point sur le déroulement de l'enquête

    Que sait-on en début de soirée sur les suites de l'attentat à Londres? Le point dans Forum:

    12 personnes ont été arrêté dans l'Est de Londres.
    Hannah McKay - Reuters
    Forum - Publié le 04 juin 2017

  • 18h12

    Les assaillants présumés tués par une cinquantaine de balles

    Huit policiers ont tiré au total une cinquantaine de balles pour neutraliser les trois assaillants présumés, a déclaré Scotland Yard.

    "Huit policiers ont déchargé leurs armes (...). D'après nos premières évaluations, une cinquantaine de balles ont été tirées par ces huit agents", a dit à la presse Mark Rowley, le chef de l'unité antiterroriste britannique.

    A noter que la plupart des policiers britanniques ne sont pas armés et il est rare que les agents utilisent leurs armes à feu.

    "La situation à laquelle étaient confrontés ces agents était critique: une affaire de vie ou de mort", a dit Mark Rowley. "Ces hommes armés portaient ce qui s'apparentait à des vestes suicides. Ils avaient déjà attaqué et tué des personnes et devaient être mis hors d'état de nuire immédiatement."

  • 18h00

    Condamnation de la communauté musulmane

    L'imam Farhad Ahmad, de l'association musulmane Ahmadiyya, a condamné l'attaque, tout en précisant que les assaillants ne représentaient pas la communauté musulmane.

    Il a également estimé que le gouvernement britannique devait surveiller les mosquées afin d'éviter la radicalisation.

    >> L'interview de Farhad Ahmad:

    imam
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 17h45

    Plus de 20 personnes dans un "état critique"

    Les services de santé britanniques ont annoncé que 21 personnes hospitalisées après l'attentat de Londres étaient dans un état "critique".

    Selon la même source, 36 personnes étaient encore hospitalisées, sur la cinquantaine de blessés dans l'attaque. La Première ministre Theresa May s'est rendue au King's College Hospital (sud de Londres), au chevet de victimes.

  • 17h25

    Uber majore ses prix à Londres après les attentats

    Alors même que des taxis ont transporté gratuitement des Londoniens pour les ramener chez eux après les attaques de samedi soir, Uber a choisi d'augmenter ses prix. Une initiative très critiquée.

    >> Lire: Uber majore ses prix à Londres après les attentats et internet s'insurge

  • 17h00

    un Canadien parmi les victimes

    Un Canadien a été tué dans l'attentat de Londres, a annoncé le Premier ministre Justin Trudeau en condamnant un acte "insensé".

    "Le Canada condamne fortement l'attentat insensé" samedi soir à Londres "qui a fait plusieurs morts et blessés innocents, et le fait qu'un Canadien figure parmi les victimes me brise le coeur", a écrit Justin Trudeau dans un communiqué.

    Le chef du gouvernement canadien a promis de continuer de "travailler avec le Royaume-Uni et tous nos alliés pour lutter contre le terrorisme".

    "Nous ne reculerons pas devant ces actes haineux, qui ne font que renforcer notre détermination", a souligné Justin Trudeau en assurant aux Britanniques toute la solidarité des Canadiens.

  • 16h34

    Minute de silence pour les victimes

    Une minute de silence en hommage aux victimes sera observée dans tout le Royaume-Uni mardi prochain à 11h00 (12h00 en Suisse), a annoncé le gouvernement britannique.

    Les drapeaux resteront par ailleurs en berne sur les bâtiments gouvernementaux autour de la zone de Whitehall.

  • 16h20

    Donald Trump s'en prend à Sadiq Khan, le maire de Londres

    Le président des Etats-Unis s'est exprimé sur Twitter après les attaques. Il a notamment défendu son décret migratoire à la lumière des événements, avant de s'en prendre au maire de Londres:

    "Au moins 7 morts et 48 blessé dans l'attaque terroriste et le maire de Londres dit qu'il n'y a "aucune raison de s'inquiéter !".

    Mais Sadiq Khan n'a jamais dit cela. Il a publié un communiqué disant: "Les Londoniens constateront une présence policière renforcée aujourd'hui et dans les jours qui viennent. Il n'y a pas de raison de s'en inquiéter."

    Le porte-parole du maire a rapidement réagi, en affirmant que Sadiq Khan avait "mieux à faire" que de répondre au tweet "mal informé" de Donald Trump "qui sort délibérément du contexte ses remarques appelant les Londoniens à ne pas s'alarmer du renforcement des forces de police dans les rues de la capitale".

  • 15h30

    Le déroulement de l'attaque sur une carte

    Déroulement de l'attaque de Londres.
    Déroulement de l'attaque de Londres. [RTS]

  • 15h00

    Une attaque presque impossible à arrêter

    Un attentat comme celui de Londres, commis avec une camionnette et des couteaux, est quasiment impossible à prévenir si ses auteurs font preuve d'un minimum de prudence dans les préparatifs, estiment experts et officiels.

    >> Lire aussi: Une attaque comme celle de Londres jugée presque impossible à empêcher 

  • 14h30

    "Notre force réside dans notre capacité à nous unir"

    Pour le leader travailliste Jeremy Corbyn, la force de la Grande-Bretagne réside dans sa capacité à s'unir.

    Jeremy Corbyn: "Notre force réside dans notre capacité à nous unir"
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 14h20

    Douze personnes ont été interpellées dans l'est de Londres

    "Les policiers de la section antiterroriste de la Metropolitan Police ont ce matin, dimanche 4 juin, arrêté 12 personnes à Barking, dans l'est de Londres, en lien avec les incidents de la nuit dernière", a-t-elle dit dans un communiqué.

    "Des perquisitions se poursuivent à un certain nombre d'adresses à Barking", a-t-elle ajouté. Un photographe de Reuters a pu voir la police faire sortir quatre femmes, visage couvert, d'un bloc d'immeubles où les forces de l'ordre ont effectué une opération dans la matinée.

  • 14h17

    Ariana Grande maintient son concert à Manchester

    Le grand concert caritatif à Manchester prévu par la star américaine Ariana Grande en hommage aux victimes de l'attentat djihadiste perpétré contre ses fans va être maintenu dimanche, malgré un nouvel attentat à Londres, ont annoncé les organisateurs. Une pléiade de stars est attendue au concert.

    "Après les événements de la nuit dernière à Londres et ceux à Manchester il y a deux semaines, nous avons la responsabilité d'honorer les victimes (...). One Love Manchester (nom donné à la manifestation, ndlr) va non seulement continuer mais avec un objectif encore renforcé", a lancé sur Twitter Scooter Braun, agent d'Ariana Grande.

  • 14h05

    Le pape François invite à "prier pour les victimes"

    Le pape François a profité dimanche de son apparition dominicale au balcon de la Basilique Saint-Pierre à Rome pour inviter les fidèles à "prier pour les victimes et leurs proches", après l'attentat de Londres.

    "Que l'Esprit saint apporte la paix sur le monde, le guérisse de toutes les guerres et du terrorisme qui, encore hier soir, a frappé d'innocents civils", a-t-il dit.

    "Prions pour les victimes et leurs proches", a-t-il ajouté.

  • 13h25

    "Les élections auront lieu comme prévu", martèle Theresa May

    Theresa May:"Les élections auront lieu comme prévu"
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 13h00

    Malgré l'attentat de samedi, les Français de Londres votent

    L'ambassade française à Londres indique que les opérations de vote se déroulent normalement pour les Français de l'étranger qui élisent ce dimanche leurs représentants à l'Assemblée Nationale, une semaine avant leurs compatriotes.

    Le Premier ministre français Edouard Philippe appelle à rester calme face aux attaques

    Edouard Philippe: "Face à ces attaques, nous devons rester très calmes, très fermes"
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 12h52

    Aucun lien apparent avec l'attentat de Manchester

    Les auteurs de l'attaque commise samedi soir dans le centre de Londres étaient selon toute vraisemblance des "terroristes islamistes", a déclaré dimanche la ministre britannique de l'Intérieur, Amber Rudd.

    L'enquête de la police progresse, a-t-elle déclaré sur l'antenne de la chaîne de télévision ITV, refusant toutefois de dire si les assaillants étaient connus des services de police.

    Elle a estimé qu'aucun lien apparemment n'existait entre l'attaque de samedi soir et l'attentat suicide perpétré à Manchester le 22 mai, tout en ne l'excluant pas formellement.

  • 12h50

    Les précisions de notre envoyé spécial à Londres

    Attentat Londres: les précisions de Laurent Burkhalter, correspondant au Royaume-Uni, depuis Londres
    12h45 - Publié le 04 juin 2017

  • 12h45

    La police a très vite neutralisé les assaillants

    Un nouvel attentat a déchiré la nuit londonienne
    12h45 - Publié le 04 juin 2017

  • 12h40

    L'ancien ministre travailliste britannique Denis Mac Shane revient sur l'attaque de Londres

    Denis MacShane, ancien député travailliste et ancien ministre des affaires européennes de Tony Blair.
    AP Photo/Alastair Grant, File - keystone
    Le 12h30 - Publié le 04 juin 2017

  • 12h30

    Le maire de Londres Sadiq Khan réagit aux attaques

    Le maire de Londres réagit aux attaques
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 12h00

    La Grande-Bretagne face à "une nouvelle forme de menace" terroriste

    Theresa May a souligné que le pays faisait désormais face à "une nouvelle forme de menace" terroriste où les attaquants "se copient les uns les autres", sans que les récents attentats, "produits d'une idéologie malfaisante de l'extrémisme islamiste", soient liés les uns aux autres, selon elle.

    "Le terrorisme nourrit le terrorisme et les auteurs passent à l'acte non pas sur la base de complots soigneusement préparés, mais ce sont des attaquants isolés qui se copient souvent les uns les autres en utilisant les moyens les plus grossiers",  a-t-elle souligné.

    Elle a notamment expliqué que les trois assaillants portaient de fausses vestes explosives afin de semer la panique. Theresa May a par ailleurs confirmé que la police britannique avait déjoué cinq attentats depuis le mois de mars.

    De plus, de nombreux blessés sont toujours hospitalisés dans un état critique.

  • 11h45

    Les élections sont maintenues à jeudi

    Les élections législatives prévues jeudi sont maintenues, a indiqué la Première ministre britannique, à la suite d'une réunion de son état-major de crise.

    Plusieurs partis politiques, dont le Parti conservateur au pouvoir, ont suspendu leur campagne électorale après l'attaque terroriste commise samedi soir à Londres

    Mais Theresa May, qui s'exprimait face à la presse devant sa résidence du 10 Downing Street, a dit qu'après cette marque de respect envers les victimes, la campagne reprendrait lundi.

    "Il ne faut jamais permettre que la violence perturbe le processus démocratique", a-t-elle dit.

  • 11h15

    Une témoin raconte l'attaque de Londres

    Une témoin raconte l'attaque de Londres
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 11h00

    Circonstances de l'attaque confirmées

    La cheffe de la police métropolitaine de Londres, Cressida Dick, a confirmé dimanche les circonstances de l'attaque, à savoir trois hommes à bord d'une camionnette qui fauche les passants sur le London Bridge puis vont poignarder des gens au hasard dans le marché couvert de Borough Market.

    Interrogée sur l'identité des assaillants, elle a dit l'ignorer à ce stade. Le périmètre de sécurité déployé autour de London Bridge va être maintenu pour le moment, a-t-elle ajouté, et la station de métro London Bridge reste fermée.

    Cressida Dick a souligné que la réaction des forces de police à l'attaque avait été particulièrement rapide et que tout s'était terminé en huit minutes.

  • 10h45

    Message de solidarité de Didier Burkhalter

    Par l'entremise de Didier Burkhalter, les autorités suisses ont exprimé dimanche matin la solidarité du peuple suisse envers les Britanniques, après l'attentat de samedi à Londres. Pour le chef du DFAE, "les efforts doivent se poursuivre" pour combattre le terrorisme.

    C'est par le biais d'un sms en anglais à l'attention de son homologue britannique Boris Johnson que Didier Burkhalter a fait part de ses sentiments. "Cher Boris, le terrorisme a une fois de plus frappé la belle ville de Londres. Et à nouveau, j'exprime ici ma solidarité de la Suisse à l'attention du peuple britannique".

    "Nous devons poursuivre tous les efforts afin de combattre les racines de cette violence et la prévenir", a réitéré le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

    Berne a également indiqué n'avoir pour l'heure pas d'information concernant d'éventuelles victimes suisses après l'attaque survenue samedi soir au coeur de Londres.

  • 10h35

    Le bilan s'alourdit à sept morts

    La police londonienne annonce qu'une septième victime est décédée après l'attentat de samedi soir. En outre, trois assaillants ont été abattus par la police.

  • 10h30

    Tous les partis suspendent leurs campagnes électorales

    Les partis britanniques ont annoncé dimanche suspendre leurs campagnes nationales en vue des élections législatives du 8 juin, après les attaques qui ont fait six morts samedi soir dans le centre de Londres.

    "Le Parti conservateur ne fera pas campagne nationalement aujourd'hui. Nous referons le point au cours de la journée au fur et à mesure que de nouveaux éléments sur les attaques émergeront", a indiqué un porte-parole de la Première ministre Theresa May.

    Son principal adversaire, le Travailliste Jeremy Corbyn, a annoncé une mesure similaire. "Le Parti travailliste suspendra sa campagne nationale jusqu'à ce soir, après consultation avec les autres partis, en signe de respect pour ceux qui sont morts ou ont été blessés", a-t-il précisé dans un communiqué.

    Les Libéraux-Démocrates ont également annoncé suspendre leur campagne nationale, de même que le Parti national écossais (SNP), troisième formation au Parlement sortant.

    La campagne avait déjà été suspendue après l'attentat qui avait fait 22 morts lors d'un concert à Manchester le 22 mai.

  • 10h20

    Borough Market, un quartier branché et cosmopolite visé

    Le quartier londonien de Borough Market, visé samedi, est un quartier branché et cosmopolite situé au coeur de la capitale britannique, et particulièrement animé le soir.

    Tombé en déshérence à partir des années 1960 à la suite de la fin de l'activité des docks, ce district situé sur la rive sud de la Tamise et réhabilité ces vingt dernières années s'est mué en un lieu vibrant de la vie londonienne.

    Cols blancs de la City, fêtards de toutes origines, étudiants et touristes s'y rassemblent dans des bars et des restaurants à la mode, comme samedi soir pour y suivre la retransmission de la finale de la Ligue des champions.

  • 10h10

    Condamnation russe de l'attentat

    Le président russe Vladimir Poutine a condamné "l'attentat terroriste" de Londres et exprimé ses "profondes condoléances" au peuple britannique, a annoncé le Kremlin dimanche.

  • 09h50

    Le Parti travailliste suspend lui aussi sa campagne

    Le Parti travailliste annonce par une déclaration de son dirigeant Jeremy Corbyn suspendre lui aussi sa campagne en vue des élections législatives de jeudi prochain.

  • 9h30

    La police demande l'aide du public

    La police antiterroriste britannique appelle le public à lui communiquer toute les vidéos ou images de l'attaque pouvant l'aider dans son enquête.

  • 09h10

    Les premières images de l'intervention des secours

    Attentat Londres
    L'actu en vidéo - Publié le 04 juin 2017

  • 08h45

    Des Français parmi les blessés

    "Des concitoyens français figurent parmi les victimes. La France met tout en oeuvre pour leur porter assistance", assure la présidence dans un communiqué.

    "Il y a deux Français blessés, dont un dans un état grave", a affirmé à la radio publique France Info Christophe Castaner, porte-parole de la présidence.

    En outre, l'Elysée annonce que les mesures de sécurité sont "renforcées" pour permettre aux Français de Londres de voter ce dimanche pour le premier tour des élections législatives.

  • 8h40

    Au moins 48 blessés

    Le service des ambulances de Londres dit avoir transporté 48 personnes blessées dans cinq hôpitaux à l'issue de l'attaque perpétrée samedi soir à London Bridge et Borough Market.

  • 08h25

    Le Parti conservateur suspend sa campagne

    Le Parti conservateur de la Première ministre britannique, Theresa May, a suspendu sa campagne en vue des élections législatives de jeudi prochain à la suite de l'attaque terroriste à Londres, a indiqué un porte-parole de Theresa May.

  • 08h10

    La réaction d'Angela Merkel

    La chancelière allemande a affirmé que l'Allemagne était "résolument aux côtés de la Grande-Bretagne" après le nouvel attentat de Londres qui a fait six morts.

    "Nous sommes aujourd'hui liés au-delà de toutes les frontières par l'effroi et le deuil mais aussi par la détermination", a déclaré la chancelière dans un court communiqué.

  • 07h50

    Aucun Suisse parmi les victimes

    Le Département fédéral des Affaires étrangères a indiqué que, pour l'heure, aucun Suisse ne figure parmi les victimes.

  • 06h30

    Image de la camionnette des assaillants

    Une journaliste britannique a publié sur son compte Twitter une photographie du van blanc utilisé par les assaillants et qui est inspecté par les policiers.

  • 06h25

    "Soutien total" des Etats-Unis

    Donald Trump a offert "le soutien total" des Etats-Unis après "le brutal attentat terroriste" de Londres, dans un entretien téléphonique avec la Première ministre Theresa May.

    Dans son appel, le président américain "a loué la réaction héroïque de la police et des autres intervenants et a offert le soutien total du gouvernement des Etats-Unis pour enquêter et traduire devant la justice les responsables de ces actes haineux", selon le compte rendu de la présidence américaine.

  • 06h15

    Les Londoniens ouvrent leur porte

    Des dizaines de Londoniens ont ouvert leur porte aux personnes touchées par l'attentat du London Bridge en partageant le hashtag #SofaForLondon.

    Des passants quittent le quartier du London Bridge les mains sur la tête.
    Des passants quittent le quartier du London Bridge les mains sur la tête. [Neil Hall]

  • 06h05

    Les assaillants tués 8 minutes après le 1er appel

    La police londonienne a précisé que les suspects avaient été tués par la police huit minutes seulement après le premier appel d'urgence, qui a été passé à 22h08 heure locale.

    L'intervention policière autour du London Bridge.
    L'intervention policière autour du London Bridge. [Hannah McKay]

  • 06h00

    Pas de revendications

    L'attentat, qui n'a pas été revendiqué tôt dimanche matin, est intervenu à seulement cinq jours des élections législatives au Royaume-Uni.

    Après l'attentat de Manchester, Theresa May avait relevé à son maximum le niveau d'alerte terroriste en Grande-Bretagne, avant de le ramener samedi dernier au niveau "critique", soit celui d'un attentat "hautement probable".

  • 05h50

    Une trentaine de blessés

    Les services ambulanciers ont annoncé de leur côté avoir transporté plus de 30 blessés dans cinq hôpitaux londoniens. D'autres personnes souffrant de blessures légères ont été soignées sur place, ont-ils dit.

    Parmi les blessés figure un officier de la police des transports, grièvement atteint.

  • 05h38

    Pas d'autres assaillants a priori

    La police estime que les trois assaillants qui ont été abattus sont les seuls auteurs de l'attentat. Elle ne recherche plus activement d'autres suspects.

  • 05h15

    Les mêmes assaillants

    Le chef de l'antiterrorisme britannique, Mark Rowley, a indiqué devant la presse que les assaillants, dont la police pense qu'ils n'étaient que trois, ont conduit leur camionnette du London Bridge au marché couvert voisin de Borough Market, où ils l'ont abandonnée.

    "Des policiers armés ont alors réagi très rapidement et courageusement et ont fait face aux trois suspects qui ont été abattus dans le Borough Market", a déclaré Mark Rowley.

    Les suspects portaient de fausses vestes explosives, a-t-il précisé.

    La police a souligné que des forces supplémentaires allaient être déployées dans la capitale.

  • 05h05

    De fausses ceintures d'explosifs

    Les assaillants portaient de fausses ceintures explosives, a fait savoir la police londonienne tôt dimanche matin.

  • 05h03

    Six morts et trois assaillants tués

    Six personnes ont été tuées dans l'attentat commis samedi soir dans le centre de Londres, a indiqué la police de la capitale britannique, ajoutant que trois assaillants avaient été abattus par les forces de l'ordre. Une vingtaine de personnes au moins ont été blessées, dont un officier de la police des transports, grièvement atteint.

    Les policiers "ont réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui sont morts", a déclaré un porte-parole de la police.

  • 05h02

    Trump appelle May

    Donald Trump a appelé Theresa May pour lui présenter ses condoléances.

  • 05h00

    Les deux attaques sur une carte

    Les deux incidents se sont déroulés à quelques dizaines de mètres l'un de l'autre.

    Le marché couvert de Borough Market, en plein centre de la capitale britannique, héberge de nombreux restaurants et pubs très fréquentés en cette soirée estivale.

    Les deux attaques de Londres sur une carte.
    Les deux attaques de Londres sur une carte. [RTS]

  • 04h45

    Réactions internationales

    Plusieurs hauts responsables et personnalités ont réagi aux événements de Londres.

    Le Premier ministre canadien.

    Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne.

    "Je suis avec horreur les derniers événements de Londres. Pensées et prières sont avec les victimes et leurs familles"

    La chanteuse Ariana Grande, dont le concert de Manchester a été la cible d'un attentat il y a dix jours.

  • 04h30

    Trois attentats en trois mois

    Cet attentat est le troisième en Grande-Bretagne en moins de trois mois. Le 22 mars à Londres, un homme avait aussi foncé sur la foule sur le pont de Westminster, tuant quatre personnes avant de poignarder à mort un policier. L'assaillant, un Britannique converti à l'islam, avait été tué.

    Deux mois plus tard, un attentat a fait 22 morts et plus de 100 blessés le 22 mai à Manchester, lorsqu'un jeune Britannique d'origine libyenne s'est fait exploser à la sortie d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande.

    Deux policiers devant le London Bridge.
    Deux policiers devant le London Bridge. [Dominic Lipinski]

  • 04h20

    Réunion au sommet dimanche matin

    A quatre jours des élections législatives au Royaume-Uni et moins de deux semaines après l'attentat suicide qui a fait 22 morts à Manchester, Theresa May réunira dimanche matin son conseil de sécurité.

  • 04h12

    Quelques images de Londres

    Quelques images de Londres après les attaques, diffusées par BFMTV.

  • 04h00

    Au moins 20 personnes hospitalisées

    Au moins 20 personnes sont hospitalisées à Londres suite aux incidents de la nuit, selon des sources officielles.

    "Nous pouvons confirmer que nous avons emmené au moins 20 patients dans six hôpitaux", indique le service d'ambulances de Londres, précisant également avoir traité sur place des victimes pour des "blessures moins graves".

  • 03h44

    La police demande d'éviter le secteur

    Sur son compte Twitter, la police de Londres demande à la population d'éviter le secteur du London Bridge et de n'utiliser les numéros de secours qu'en cas d'urgence.

  • 03h36

    Le déroulé des événements connus

    Le déroulé de la nuit:

    > A 22h heure locale, une camionnette blanche a foncé à grande vitesse contre des passants sur le célèbre London Bridge, en plein centre de Londres, faisant au moins une victime selon la police.

    > Un ou plusieurs occupants du véhicule semblent être sortis pour poignarder des passants sur le London Bridge et aux environs, mais ces éléments ne sont pas encore confirmés. Il est possible qu'ils aient atteint le marché couvert de Borough Market, où la police a indiqué qu'elle intervenait.

    > A 1h30 locale dimanche, la police a procédé à trois explosions contrôlées près du Borough Market. Des coups de feu avaient été signalés plus tôt dans la soirée dans ce secteur. Selon plusieurs médias, deux suspects auraient été abattus durant l'opération mais cela n'a pas été confirmé.

    > Un troisième incident signalé dans le quartier de Vauxhall n'était finalement pas lié aux deux autres.

  • 03h30

    Plusieurs stations de métro fermées

    La station de métro London Bridge et plusieurs autres stations de métro et  gares du secteur ont été fermées à la demande de la police.

  • 03h20

    Les détails de l'attaque du London Bridge

    Selon les premiers éléments communiqués par les autorités et des témoins, une camionnette a foncé à vitesse élevée sur des passants à la sortie du London Bridge, renversant plusieurs d'entre eux. Cette attaque, qui s'est déroulée vers 22h00 locales, a fait au moins un mort, a dit un policier à la BBC.

    Les occupants du véhicule en seraient ensuite sortis pour poignarder des passants près du London Bridge mais peut-être aussi dans un restaurant du marché couvert voisin de Borough Market, où une attaque au couteau a aussi eu lieu. Mais ces éléments n'ont pour l'heure pas été confirmés.

    La police a dit en fin de soirée rechercher trois suspects potentiellement armés.

    La police, qui parlait dans un premier temps d'un "incident de sécurité majeur", l'a requalifié en "attaque terroriste" environ trois heures après les faits.

  • 03h00

    Réaction d'Emmanuel Macron

    Le président français a très vite réagi sur Twitter.

  • 02h50

    L'incident de Vauxhall pas lié

    Le troisième incident signalé à Londres dans la soirée dans le quartier de Vauxhall, dans le sud de la capitale, n'est pas lié aux précédents ni au terrorisme, a indiqué la police britannique.

  • 02h45

    Jeremy Corbyn exprime son indignation

    Le chef de l'opposition travailliste a exprimé son indignation devant "des événements brutaux et choquants".

  • 02h40

    Le maire condamne

    Le maire de Londres Sadiq Khan condamne des "actes barbares".

    "Nous ne disposons pas encore de tous les détails, mais il s'agissait d'une attaque délibérée et lâche contre des Londoniens innocents et des visiteurs de notre ville qui profitaient d'un samedi soir. Il n'existe aucune justification possible pour de tels actes barbares", a-t-il déclaré dans un communiqué.

  • 02h30

    Ce que l'on sait à 2h30

    La police des transports a indiqué dans un communiqué qu'il y avait "plusieurs victimes" à la suite de cet incident sur le London Bridge "qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau".

    La police a ensuite annoncé deux autres interventions, à Borough Market, célèbre marché situé non loin du pont, sur la rive sud de la Tamise, puis à Vauxhall, toujours sur la rive sud.

    La première ministre britannique Theresa May évoque un "acte potentiel de terrorisme".

    "Des coups de feu ont été tirés" à la suite de l'incident à Borough Market, a indiqué la police. Elle a lancé un appel au calme sur Twitter, demandant aux citoyens "d'être en alerte et vigilants".

  • 02h00

    Incidents traités comme des "actes terroristes"

    Les incidents survenus samedi soir sur le London Bridge et à Borough Market, dans le centre de Londres, sont traités comme des actes "terroristes", a annoncé dimanche la police britannique sur Twitter.

    Selon des témoins, une camionnette a foncé sur la foule sur le trottoir du London Bridge, faisant au moins 5 blessés, tandis que la police armée est intervenue à Borough Market, quartier situé près du pont, sur la rive sud de la Tamise.

  • 01h49

    Trump offre son aide

    Le président américain Donald Trump a proposé son aide à la Grande-Bretagne à la suite des informations sur des incidents violents survenus dans le centre de Londres.

    "Quoi que les Etats-Unis puissent faire pour apporter leur aide à Londres et au Royaume-Uni, nous sommes là - NOUS SOMMES AVEC VOUS. QUE DIEU VOUS BENISSE !", a écrit Donald Trump sur Twitter.

  • 01h43

    Theresa May évoque un "possible acte terroriste"

    Incident à Londres: Theresa May évoque un "possible acte terroriste"

  • 01h30

    Explosions à Borough Market

    La police a procédé vers 01h30 à trois explosions contrôlées près du Borough Market, dont l'une particulièrement forte, selon un journaliste de Reuters sur place. Des coups de feu avaient été signalés plus tôt dans la soirée dans ce secteur proche du London Bridge.

  • 01h10

    Facebook active son Safety Check

    Facebook a activé son Safety Check pour ses utilisateurs londoniens. Ce système permet de se signaler sain et sauf à son entourage.

  • 00h57

    "Plusieurs morts"

    La police britannique parle de plusieurs morts lors des incidents en cours à Londres, indique la BBC.

  • 00h53

    Un troisième incident

    La police annonce intervenir sur un 3e incident à Londres, à Vauxhall

  • 00h45

    Trois suspects recherchés

    La police britannique recherche trois suspects qui pourraient être armés après l'incident intervenu samedi soir sur le London Bridge, rapporte la BBC.

    Selon des témoins cités par les médias britanniques, les trois hommes pourraient être sortis d'une camionnette qui aurait foncé sur des piétons sur le pont du centre de la capitale britannique.

  • 00h27

    Un deuxième incident

    La police armée intervient sur un 2e incident à Londres, à Borough Market.

    Borough Market est un quartier commerçant et animé au sud du London Bridge, un des sites les plus fréquentés du centre de la capitale britannique.

  • 00h05

    Camionnette et coups de couteau?

    Un témoin de l'incident survenu samedi soir sur le London Bridge, à Londres, dit avoir vu des personnes apparemment blessées à coups de couteau.

    Selon cette femme, trois personnes présentaient des coupures à la gorge.

    D'après un témoignage recueilli par la BBC, une camionnette blanche s'est déportée sur le trottoir et a percuté cinq à six piétons.

  • 23h45

    Déploiement massif

    Des policiers armés ont été déployés près du London Bridge à la suite de l'incident qui y a été signalé.

    Un reporter de Reuters se trouvant à proximité du pont a vu une dizaine de véhicules de police se diriger vers le site.

    La station de métro London Bridge a été fermée à la demande de la police.

  • 23h30

    Un incident majeur au London Bridge

    La police britannique signale un incident sur le London Bridge à Londres. Une camionnette a fauché cinq à six personnes selon un témoin cité par la BBC.