Modifié

Nouvelles arrestations à Manchester plus de deux jours après l'attentat

Des policiers à Manchester, mercredi 24 mai 2017. [Joe Giddens - Keystone]
Des policiers à Manchester, mercredi 24 mai 2017. [Joe Giddens - Keystone]
Deux hommes ont été arrêtés jeudi matin dans la région de Manchester, "en lien" avec l'attentat de lundi. Une femme interpellée a été libérée sans inculpation, a annoncé la police britannique.

Ces nouvelles arrestations "portent à huit le nombre d'hommes actuellement en garde à vue" dans le cadre de l'enquête sur l'attentat perpétré lundi soir contre un concert pop, a précisé la police de Manchester sur son compte twitter.

L'attentat, revendiqué par le groupe Etat islamique (EI,) a fait 22 morts et plusieurs dizaines de blessés. L'auteur présumé est un Britannique d'origine libyenne de 22 ans, qui s'est fait exploser à la sortie du concert.

Une femme libérée

L'une de ces arrestations a eu lieu jeudi lors d'une perquisition à une adresse à Withington, dans le grand Manchester, tandis que l'autre a eu dans la ville.

Une femme qui avait été arrêté lors de perquisitions mercredi soir à Blackley, un quartier du nord de Manchester, "a été libérée sans charge".

Frère et père arrêtés

Six hommes avaient déjà été arrêtés mardi et mercredi dans le cadre de l'enquête.

Par ailleurs, le frère et le père de l'auteur présumé ont été arrêtés à Tripoli, la capitale libyenne.

Ce dernier a admis avoir été au courant de la préparation de l'attaque et être lui aussi membre de l'organisation Etat islamique (EI), a indiqué mercredi la Force de dissuasion, qui fait office de police loyale au gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye.

Minute de silence

Par ailleurs, une minute de silence sera observée jeudi à 11h00 (12h00 en Suisse) à travers le Royaume-Uni en hommage aux victimes de l'attentat de Manchester, a annoncé mercredi le gouvernement britannique.

Les drapeaux seront en berne sur les bâtiments gouvernementaux jusqu'à jeudi soir, a ajouté le gouvernement dans un communiqué.

ta avec agences

Publié Modifié

La campagne reprend jeudi

La campagne pour les législatives du 8 juin au Royaume-Uni va reprendre jeudi. "Le peuple britannique est uni dans sa volonté de ne pas laisser triompher le terrorisme. Il ne va pas nous empêcher de mener notre vie quotidienne ni faire dérailler notre système démocratique", a souligné Jeremy Corbyn, le chef du Labour, le principal parti d'opposition, en annonçant la fin de la trêve.

Le Parti conservateur de la Première ministre Theresa May a aussitôt emboîté le pas aux travaillistes en reprenant le même schéma : une reprise d'abord au niveau local jeudi avant de faire campagne au niveau national à partir de vendredi.

Pas d'Ariana Grande à Zurich

Au lendemain de l'attentat perpétré à la Manchester Arena où elle venait de donner un concert, la chanteuse de pop américaine Ariana Grande a annoncé qu'elle suspendait sa tournée.

Toutes les dates agendées jusqu'au 5 juin inclus ont été annulées, a communiqué son label. Le concert prévu le 5 juin à Zurich n'aura donc pas lieu.

Selon plusieurs médias, la chanteuse est rentrée dans sa maison en Floride.