Modifié

Douze des vingt-deux victimes de l'attaque de Manchester identifiées

Fleurs et bougies s'accumulent à Albert Square, au centre de Manchester, en hommage aux victimes. [AP Photo/Rui Vieira - Keystone]
Fleurs et bougies s'accumulent à Albert Square, au centre de Manchester, en hommage aux victimes. [AP Photo/Rui Vieira - Keystone]
Sur les 22 personnes qui ont perdu la vie lundi à Manchester dans l'attentat commis à la sortie d'un concert, 12 ont été identifiées, a indiqué la police. Plusieurs blessés sont toujours dans un état grave.

Selon le Guardian, 10 victimes britanniques ont été identifiées. Il s'agit d'une fillette de 8 ans, de trois adolescentes de 14, 15 et 18 ans, de quatre femmes de 32, 45, 47 et 51 ans et de deux hommes de 26 ans et 29 ans. Un policier figurerait aussi parmi les victimes.

Un couple de Polonais de 40 et 42 ans ont aussi été tués. Les parents étaient venus après le concert pour récupérer leurs filles. "Nous avons malheureusement été informés de leur mort. Les enfants sont saines et sauves", a annoncé mercredi le chef de la diplomatie polonaise Witold Waszczykowski sur une radio polonaise. Un autre père polonais a été blessé dans l'explosion. Il a dû être opéré, a précisé le ministre.

La police de Manchester a précisé que l'identification de toutes les victimes pourrait prendre jusqu'à quatre ou cinq jours vu le nombre important de personnes décédées.

22 morts et 120 blessés

L'attaque, revendiquée par l'organisation Etat islamique, a fait 22 morts et 120 blessés, dont certains sont toujours entre la vie et la mort. Selon un responsable des services de santé interrogé par Sky News, une vingtaine de blessés sont dans un état critique à cause de "blessures traumatiques graves".

>> Lire aussi: Le principal suspect de Manchester se serait radicalisé ces dernières années

"Le jeune âge des victimes de l'attentat de Manchester décuple l'incompréhension", a analysé Marianne Kédia, docteur en psychologie, spécialiste du psycho-traumatisme, dans le Journal du matin mercredi.

Marianne Kédia. [Youtube]Youtube
Le jeune âge des victimes de l'attentat de Manchester décuple l'incompréhension / Le Journal du matin / 6 min. / le 24 mai 2017

Mardi soir, des milliers de Mancuniens se sont regroupés dans le centre de la ville pour leur rendre hommage et rejeter toute idéologie de haine. Une cérémonie, oecuménique, s'est déroulée en présence de représentants des communautés musulmane, chrétienne, juive et sikh de la ville.

reuters/jgal/boi

Publié Modifié